Valayden et Duval veulent donner une envergure nationale à leur formation politique

Avec le soutien de

Les dirigeants du Parti mauricien Xavier Duval (PMXD) et du Mouvement républicain (MR) sont en campagne. Ils veulent positionner leur nouveau parti comme une formation politique nationale.

Le leader du nouveau parti, né de la fusion PMXD-MR, sera désigné ne septembre prochain. C’est ce qu’ont déclaré les dirigeants de ces formations politiques, hier, lundi 23 mars, lors d’une réunion&nbsp au Mahal Hall à Terre-Rouge.

Xavier Duval et Rama Valayden, respectivement leader du PMXD et du MR ont profité de la réunion nocturne, de Terre-Rouge pour afficher l’ambition politique de leur parti. Un PMXD-MR aux grandes ambitions qui a déjà commencé à préparer le rendez-vous du 1er mai et peut-être même l’avenir.

Le message est simple, le PMXD-MR veut devenir un parti national. Il veut sortir d’une part sortir des villes pour s’implanter dans les régions rurales et de l’autre grappiller le maximum de soutien possible dans l’électorat du Mouvement militant mauricien (MMM)

Xavier Duval a bien précisé les enjeux « Il est temps qu’on obtienne plus de députés pour qu’on puisse travailler pour vous.» Ces discours et la campagne de mobilisation en cours, révèlent la volonté des dirigeants PMXD-MR à se renforcer au sein de l’alliance en vue des prochaines élections générales.

Le contenu des discours des deux leaders&nbsp révèlent une répartition des rôles au niveau de la direction de la formation politique.&nbsp Xavier Duval se concentre sur les grands dossiers économiques nationaux et déterminants pour&nbsp l’avenir du pays. Rama Valayden, lui, s’appesantit sur les questions sociales très proches des préoccupations du petit peuple.

D’où l’opération de charme, venant de Valayden, à l’égard de l’électorat du MMM. Le leader du MR s’est expressément adressé aux habitants des cités ouvrières.&nbsp « C’est le PMXD-MR qui est le nouveau parti du peuple », s’est-il écrié. L’Attorney General&nbsp a cité en exemple la vente des&nbsp maisons de la Central Housing Authority aux locataires pour étayer ses dires.

&nbsp

Pour sa part Xavier Duval, s’est efforcé à donner l’image du ministre performant qui traite les grands dossiers : Air Mauritius, le développement du tourisme et la crise économique mondiale étaient les principaux éléments de son discours.

Endossant son costume de ministre, Xavier Duval se pose en chercheur de solution pour Air Mauritius et stigmatise l’opposition qui selon lui ne voit que les problèmes. D’emblée, il annonce la vente des actifs de la compagnie nationale d’aviation «Le Paille-en-queue Court sera mis en vente pour renflouer la caisse d’Air Mauritius», dit-il.

Dans le même souffle, il défend le recrutement d’André Viljoen, le nouveau Directeur financier de la compagnie. Celui-ci avait été, pendant plusieurs années, le directeur exécutif de South African Airways. « L’expérience d’André Viljoen sera un atout pour Air Mauritius », plaide le ministre Duval.


Le leader du PMXD en a aussi profité pour parler des activités du ministère du Tourisme. Il s’est étalé sur les avantages que procure au pays la campagne l’île Maurice sans passeport.

Faisant un raccourci, Xavier Duval a lié les actions du ministère du tourisme aux nouveaux règlements promulgués&nbsp par certains pays de l’Union européenne&nbsp concernant l’octroi des visas à des étrangers.&nbsp «Apres l’ile Maurice sans passports pour les Francais, nous assisterons bientot à la France et&nbsphuit autres pays européens sans visas pour les Mauriciens», a annoncé le leader du PMXD.

Les dirigeants du PMXD-MR semblent avoir mis en place un stratégie pour conquérir l’électorat du MMM afin de convaincre leur actuel partenaire de l’inutilité d’une alliance avec les mauves.


Congrès régional du PMXD-MR à Terre-Rouge (vidéo : Reynolds Quirin)

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires