Vaccin contre la Grippe A H1N1 : Maurice n’a pas la priorité sur la liste d’attente

Avec le soutien de

Le ministère de la Santé ignore quand le vaccin contre la Grippe A H1N1, le «Cevalpan», sera disponible à Maurice.

D’autres pays, où les malades sont plus nombreux, auraient la priorité sur l’île. Toutefois, le gouvernement mauricien en a déjà commandé auprès de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

«Aucun vaccin n’est, à ce stade, encore disponible pour la grippe A H1N1. Cependant, les laboratoires Baxter a annoncé la commercialisation d’un vaccin. Il paraît qu’il sera disponible au mois d’octobre. Maurice en a déjà passé la commande auprès de l’OMS afin d’en disposer», avait déclaré le Dr Zouberr Joomaye, le porte-parole de la Private Medical Practitioners Association (PMPA), le 12 août 2009.

Mais interrogé en ce 15 août, le Regional Public Health Superintendant au ministère de la Santé et chargé du dossier Grippe A H1N1, le Dr Anil Deelchand, dit ne pas être en mesure de préciser quand le vaccin Cevalpan arrivera au pays.

«D’autres pays ont la priorité sur Maurice car, soit ils ont plus de personnes souffrant de la Grippe A H1N1, soit ils sont plus riches que nous, ou encore parce qu’ils ont commandé ce vaccin avant nous», soutient celui-ci.

En tout cas, le ministère de la Santé précise que le Cevalpan, une fois arrivé à Maurice, sera administré seulement aux femmes enceintes et les asthmatiques et aux personnes les plus vulnérables par rapport à la Grippe A H1N1.

Par ailleurs, le Dr Ahad Abdool, Chief Medical Officier du ministère de la Santé, affirmait, le 14 août, à la presse, qu’«environ 40% de la population sera atteinte par la grippe A». Or, l’OMS recommande que chaque pays doit posséder une réserve suffisante du seul antiviral contre la Grippe A H1N1, le Tamiflu, pour traiter jusqu’à 25% de la population d’un Etat.

«Face à une situation où 40% des Mauriciens souffriraient de la Grippe A H1N1, Maurice ne détenant qu’une réserve pouvant couvrir rien que 25% de la population, qu’advient-il des 15% des malades restants?», s’interroge-t-on dans ce cas.

A cette question, le Dr Deelchand répond que la gravité de la maladie varie chez les patients. Un stock de Tamiflu, couvrant 25% de la population, serait suffisant.
&nbsp
«Uniquement 25% de la population aura besoin d’être traitée au Tamiflu, selon le protocole de l’OMS. Vu que ceux qui sont affectés de manière légère pourront guérir de la Grippe A H1N1 sans Tamiflu», conclut-il.


&nbsp

Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x