Université de Maurice: 400 policiers reçus à l’examen de Police Duties

Avec le soutien de

La vice-chancelière par intérim de l’UoM, remettant le certificat de «Police Studies» à une jeune recrue de la force policière.  

Ils sont 399 policiers, des jeunes recrues, à avoir leur certificat, ce lundi 30 septembre, des mains de la vice-chancelière par intérim, Romeela Mohee. Cela, après deux ans d’étude à temps partiel à l’université de Maurice dans la filière «Police Duties».

Moment de satisfaction pour 399 policiers. Principalement des jeunes recrues. Ils ont reçu ce lundi 30 septembre leur certificat en Police Studies, après deux ans d’études à temps partiel.

Ce cours, mis en place en septembre 2011 est destiné aux jeunes recrues de la force policière. Un projet qui fait partie du National Policing Strategy Framework, lancé en 2010. Depuis, quelque 840 policiers ont déjà obtenu ce certificat tandis que 340 autres sont actuellement en formation.

En sus du certificat de Police Duties, l’université de Maurice s’est également engagée dans un programme d’initiation à l’informatique. Quelque 3 100 membres de la force policière ont déjà été formés à ce niveau.

Prochaine étape : le lancement du Certificate in Leadership and Management en janvier 2014. Ce programme sera réservé aux officiers. 600 gradés et hauts gradés seront ainsi formés au cours des cinq ans à venir. L’accord entre l’université de Maurice et la force policière est financé par le gouvernement à hauteur de Rs 40 millions.

Lors de son discours le commissaire de police, Dhun Iswar Rampersad a rappelé que l’idée d’une formation universitaire étalée sur deux ans pour les policiers avait été émise en 1989 dans le rapport Chesworth. Une idée qui a été reprise dans le National Policing Strategy Framework en remplacement au diplôme en Police Studies, éliminé progressivement.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires