Une somme de Rs 10 milliards nécessaires pour améliorer la distribution d’eau potable

Avec le soutien de

Presque la moitié du volume d’eau distribuée par le réseau de la Central Water Authority est perdue en raison de l’état défectueux des tuyaux. La réparation du réseau coûtera Rs 10 milliards.

Les pertes en eau sur le réseau de distribution sont de 49,7% malgré les travaux de remplacement des tuyaux défectueux. Entre-temps l’unité spéciale mise sur pied pour s’occuper de ces pertes a été démantelée et un emprunt de l’Union Européenne annulé.

C’est ce qui ressort de la réponse fournie par le le ministre de l’Energie et des services publics à la Private Notice Question (PNQ) de ce mercredi 16 novembre. Le leader de l’opposition avait axé sa PNQ sur les moyens mis en œuvre afin de répondre aux besoins en eau de la population.

La première partie de l’interpellation de Paul Bérenger portait justement sur les sommes dépensées annuellement pour l’amélioration du réseau de distribution de la Central Water Authority (CWA). Dans sa réponse le vice-Premier ministre et ministre de l’Energie et des Services publics a révélé qu’une somme totale de Rs 1,3&nbsp milliard ont été déboursées pour le remplacement des tuyaux défectueux de juin 2005 à ce jour.

Si les dépenses annuelles, à ce chapitre, se situent entre Rs 150 millions et Rs 225 millions&nbsp pour la période 2005 à 2010, Rs 400 millions ont été dépensées du 1er janvier au 11 novembre 2011. Une somme additionnelle de Rs 640 millions a été budgétée pour 2012.

Toutefois, une révision complète du réseau de la CWA nécessitera des investissements de Rs 10 milliards. Le projet consistera à remplacer 2 000 km de tuyauterie qui date de plus de 50 ans.

La PNQ de Paul Bérenger a également permis de révéler que l’unité spéciale de la CWA mise en place pour s’occuper des 49,7% des pertes dans le réseau à été démantelée il y a&nbsp quelques mois. Cette unité était non seulement responsable de détection des fuites mais aussi des cas de fraude.

Ainsi, depuis sa création l’année dernière, cette unité est intervenue sur pas moins de 33 000 fuites et changer plus de 6 000 compteurs défectueux. Paul Bérenger a réclamé la réactivation de cette cellule spécialisée dans les plus brefs délais.&nbsp

Les retards accumulés dans les projets de la CWA ont également été mis en avant. C’est ce qui a abouti à l’annulation d’un emprunt de 20 millions d’euros&nbsp (Rs 800 millions) de l’Union européenne, selon le leader de l’opposition.

Par ailleurs, Rashid Beebeejaun a rejeté une proposition du leader de l’opposition pour que l’augmentation des tarifs d’eau prévue pour janvier 2012 soit repoussée à une date ultérieure en attendant une amélioration de la situation. Le vice-Premier ministre a expliqué que cette augmentation est une des conditions imposées par l’Union européenne pour l’obtention d’un nouvel emprunt.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires