Une éventuelle élection partielle au No 8 coûtera quelque Rs 35 millions à l’Etat

Avec le soutien de

L’enjeu est politique. Mais il est aussi financier. A un moment où l’on parle d’éventuelles élections partielles, il faut savoir que celles-ci entraîneraient des coûts faramineux. Celle dans la 8ème circonscription, coûterait, à elle seule, Rs 35 millions

Le coût des élections partielles ou générales pèse, en effet, lourd dans la balance avec la crise financière mondiale. La présentation d’un mini-budget par le ministre des Finances, Rama Sithanen, prouve la gravité de la situation. Des élections, un tel contexte, impliqueraient que l’Etat aura à débourser des sommes colossales.
Combien coûterait une élection partielle dans la 8ème circonscription, suite à l’invalidation du siège d’Ashock Jugnauth? Et quid des éventuelles élections générales en 2009?

Selon la Commission électorale, l’élection partielle de au No 8 Moka-Quartier-Militaire coûtera Rs 35 millions… Dont 60% iront à la police.

Une démission en bloc des députés du MMM et du PMSD n’entraînerait pas obligatoirement des élections générales Le Premier ministre peut décider d’organiser dix autres partielles. Qui reviendront à quelque Rs 52 millions. Presqu’autant que pour des municipales Les élections législatives de 2005 ont coûté, elles, Rs 125 millions.

Si le Parlement est dissous en 2009, une consultation électorale à Maurice, Rodrigues et Agaléga nécessitera près de Rs 150 millions. 20% de plus qu’en 2005. Toutefois, cette solution pourrait être la moins chère. Car si on opte pour onze partielles, il faudra quand même organiser des législatives en 2010.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires