Un séisme de magnitude 7,2 fait 20 morts aux Philippines

Avec le soutien de

Un puissant tremblement de terre de magnitude 7,2 sur l'échelle de Richter a frappé mardi le centre des Philippines, faisant au moins 20 morts, ont annoncé les autorités.
 
Des bâtiments de faible hauteur se sont effondrés sur deux îles et des églises historiquement importantes ont été endommagées. Le courant a été coupé dans certains endroits et les transports interrompus.
 
Quinze personnes au moins sont mortes sur l'île de Cebu, a déclaré un porte-parole du centre de gestion des catastrophes.
 
Dans la ville de Cebu proprement dite, une commune de 870.000 habitants située à environ 570 km au sud-est de la capitale, Manille, les habitants sont sortis de leurs maisons en courant et les hôpitaux ont dû évacuer leurs patients à l'extérieur.
 
Quatre personnes ont été tuées sur l'île voisine de Bohol, où a été localisé l'épicentre de la secousse et une autre sur l'île de Siquijor. Des dizaines de personnes ont été blessées.
 
Toujours selon le porte-parole, huit personnes qui faisaient la queue à un guichet d'aide sociale à Cebu ont été blessées par une bousculade liée au séisme.
 
L'agence volcanologique des Philippines a fait état d'une vingtaine de répliques après la secousse initiale. Selon l'institut géologique américain, celle-ci a été enregistrée à une profondeur de 56 km, au niveau de l'île de Bohol, située au nord de celle de Mindanao.
 
Aucune alerte au tsunami n'a été lancée après ce séisme.
 
Selon Leonardo Medroso, archevêque de la ville de Tagbilaran sur l'île de Bohol, parmi les morts figurent deux personnes tuées par une chute de débris alors qu'elle étaient en train de prier dans une église de la localité de Loon. L'église, construite à la fin du XVIIIe siècle, est la plus grande de Bohol.
 
Une église à Loboc a été également endommagée. Les deux églises sont considérées comme des trésors locaux, a dit l'archevêque. Le clocher de l'église de Baclayon dans la province de Bohol s'est par ailleurs effondré et la façade de l'édifice s'est fissurée.
 
En septembre 2012, à la suite d'un séisme en mer dans le centre des Philippines, des dizaines de milliers d'habitants avaient reçu l'ordre de fuir la côte en direction de zones plus élevées.
 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires