Un propriétaire d''une quincaillerie vendait des biscuits expirés

Avec le soutien de

C’est l’histoire d’un propriétaire de quincaillerie qui vendait des biscuits. Expirés de surcroît.

Les faits se passent à Curepipe. C’est un propriétaire de quincaillerie qui opérait sans licence. Les limiers de la Crime Intelligence Unit (CIU) devaient lors d''''une descente, le10 février, découvert des biscuits, des bonbons ainsi que des produits alimentaires qui étaient expirés. Ce propriétaire faisait aussi la vente de légumes.

Le propriétaire de la quincaillerie, qui est âgé d''une quarantaine d''années, a comparu en Cour de Curepipe ce 11 février. Une charge provisoire de commerce sans permis a été retenue contre lui.

L''opération était menée par le sergent Gopychand de la CIU.

Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période de confinement, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x