Un nouveau parti politique : Le Ralliement Citoyen pour la Patrie

Avec le soutien de

Le RCP souhaite rassembler des Mauriciens qui ont à Coeur l’intérêt du pays.

Un groupe composé essentiellement d’expatriés lance un nouveau parti politique : Le Ralliement citoyen pour la patrie (RCP). Il se veut un parti d’opposition pour une politique alternative.

Au départ c’est sur une page Facebook que ses initiateurs se faisaient appeler « Le club des militants ». Le parti&nbsp ambitionne désormais, d’être une troisième force politique et sera lancé, officiellement, ce mercredi 22 août, à l’hôtel Le Saint Georges de Port-Louis.

Le premier président du nouveau parti politique sera Parvez Dookhy, avocat spécialisé en droit constitutionnel et international dont le cabinet se trouve à Paris. La porte-parole du RCP, Priscilla Sambadoo s’est, elle aussi, installée dans la capitale française depuis des nombreuses années alors que la secrétaire générale de la formation politique, vit à Londres. Nilen Vendcadasmy, avocat connu pour son engagement anti-communautariste, s’est aussi joint au RCP. Il en sera le conseiller pour les affaires juridiques.

Le parti qui souhaite avoir une influence sur la politique locale, à partir des principales villes européennes, aura pour devise « l’éthique, le progrès et la patrie. »

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires