Un député de la Réunion veut obliger l'Etat à pêcher les requins

Avec le soutien de

Le député MoDem de la Réunion Thierry Robert a annoncé mardi la saisine en urgence du tribunal administratif de Saint-Denis dans le but d'obliger l'Etat à prendre des mesures pour endiguer la prolifération présumée des requins sur les plages de l'île.

Une adolescente de 15 ans qui se baignait en baie de Saint-Paul, sur la côte ouest de la Réunion, a été tuée lundi par un requin, portant le bilan des attaques par des squales à cinq morts depuis 2011 dans l'île.


En mai dernier, Thierry Robert avait signé un arrêté municipal encourageant la pêche aux requins et proposant l'achat des prises par la commune de Saint-Leu, dont il est le maire.


Mais cet arrêté a été suspendu par le tribunal administratif de la Réunion début juin, suite à un recours d'associations de protection de l'environnement.


Une action est pendante devant le Conseil d'Etat pour rétablir cet arrêté, mais devant la lenteur de cette procédure, le député MoDem a décidé d'engager une nouvelle action.


"On ne peut pas rester les bras croisés", a-t-il déclaré mardi lors d'un point presse. "La Réunion, c'est un tout petit territoire, c'est pour cela qu'aujourd'hui j'ai décidé d'engager ce combat", a-t-il ajouté, estimant que l'accident intervenu lundi aurait pu se produire dans sa commune.


Outre les conséquences humaines de la recrudescence des attaques de requins, Thierry Robert souligne leur impact néfaste sur l'économie du pays, notamment sur le tourisme.


Patrice Spinosi, avocat de Thierry Robert, doit saisir dans la soirée le tribunal administratif de Saint-Denis par voie d'un référé dit liberté, c'est-à-dire d'extrême urgence. Une audience devrait avoir lieu d'ici la fin de la semaine.


"FORCER L'ETAT À AGIR"


Ce référé, qui aura pour objet d'enjoindre à l'Etat de prendre des mesures pour limiter la présence de requins sur les côtes, proposera le "prélèvement systématique" des requins bouledogues, soupçonnés d'être à l'origine des attaques, afin de "déranger leur sédentarisation" dans la zone, a-t-il dit.
"Il faut forcer l'Etat à agir", a dit Patrice Spinosi.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période de confinement, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x