Un comité ministériel pour une nouvelle stratégie de réexportation des produits pétroliers

Avec le soutien de

La décision a été prise par le Conseil des ministres ce vendredi 29 juin. Un comité ministériel de haut niveau a été nommé pour définir une stratégie en vue de faire de Maurice un centre de redistribution de produits pétroliers vers les pays de la région.

Un comité ministériel étudiera la possibilité de faire de Maurice un centre régional d’approvisionnement en produits pétroliers. Le gouvernement de Navin Ramgoolam envisage de créer un nouveau pilier économique en se lançant dans la redistribution des produits pétroliers pour les pays de l’Océan Indien.

Le High Level Commitee sera présidé par le ministre des Infrastructures publiques, Anil Bachoo. Il aura pour assesseurs le ministre de l''''Education et des Ressources humaines ainsi que le ministre de l’Industrie, du Commerce et de la Protection des consommateurs, en l’occurrence Vasant Bunwaree et Cader Sayed Hossen respectivement.

Ce Comité de haut niveau aura la responsabilité de définir une stratégie à long terme pour la transformation de Maurice en un centre régional de distribution de produits pétroliers. Les trois ministres devront également proposer des solutions adéquates à nos besoins en matière de capacité de stockage. Il s’agit dans un premier temps d’éviter des pénuries sur le marché local avant de penser à positionner le pays comme un acteur majeur sur la nouvelle route du pétrole.

Ce nouveau développement dans la stratégie gouvernementale intervient à un moment où l’opposition dénonce des possibilités de malversation dans un autre projet de stockage et de réexportation de produits pétroliers. En en effet, le leader de l’opposition a tenu une conférence de presse cette semaine sur le projet de stockage de gaz ménager dans la zone portuaire.

Paul Bérenger a demandé au gouvernement de ne pas aller de l’avant avec le projet initial de la United Petroil Ltd qui avait proposé l’installation de cuves de stockage d’une capacité de 5 000 tonnes. Cette compagnie, à travers une deuxième société, la LP Gas Terminal Ltd, dont elle est l’actionnaire principal avec 80% des actions, a signé un contrat avec la State Trading Corporation (STC) pour le stockage de gaz ménager.

Ce projet devait garantir un chiffre d’affaires d’au moins un milliard de roupies à la LP Gas Terminal Ltd avec compensation au cas échéant. Toutefois, le Premier ministre avait soutenu que ce deuxième projet avait été abandonné parce qu’il n’était pas dans l’intérêt du pays.

Un projet d’augmentation de nos capacités de stockage pour les produits pétroliers a été évoqué lors de la lecture du discours-programme en 2010. Toutefois, aucune autre mention n’a été faite en ce sens, ni dans les deux budgets présentés depuis, ni dans le nouveau discours-programme lu par la présidente par intérim, Monique Oshan Bellepeau, en avril dernier.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires