Tripartites: Shakeel Mohamed plaide pour une réforme du système

Avec le soutien de

Pour Shakeel Mohamed, ministre du Travail, «il faudra une refonte du système complet», avant que le salaire minimum ne devienne une réalité. «On ne peut pas avoir des négociations collectives, le National Remuneration Board (NRB) et des discussions autour du salaire minimum», a-t-il affirmé à l’express.

«Quand vous souhaitez mettre le salaire minimum à l’agenda, cela veut dire qu’il faut revoir le NRB. Les deux ne marchent pas de paire. D’où l’importance du National Tripartite Forum (NTF)», a ajouté le ministre.

Du côté des syndicats, la Confédération syndicale de gauche (CSG)-Solidarité fait valoir qu’un barème salarial est nécessaire pour calculer le montant de la compensation salariale. Selon leur porte-parole Ashok Subron, «le salaire minimum vient remettre en question le modèle économique de Maurice. Voilà la raison qui pousse les autorités à ne pas aller de l’avant avec ce concept».

Lire plus dans l’express.


 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires