Triolet: une violente agression provoque tension et agitation devant le poste de police

Avec le soutien de

Le poste de police de Triolet a, pendant un moment, perdu tout contrôle devant une foule hostile de près de 200 personnes devant ses portes en début de soirée jeudi. C’est une violente agression entre des jeunes qui a provoqué la tension.


Un jeune d’une vingtaine d’années, Nikkil Aumeer, réputé dans le village pour avoir été mêlé à plusieurs cas d’agression, a provoqué la colère des habitants, jeudi soir 14 mars à Triolet. Vers 19h30 il a agressé deux villageois au canif. L’un d’eux a été grièvement touché au bras et à l’abdomen, nécessitant des soins urgents.


Le jeune homme a été poursuivi et arrêté par une équipe de police qui patrouillait au même moment dans le quartier. Il a été conduit au poste de police de Triolet et placé en détention. Entre-temps, la nouvelle se répandait dans le village et des habitants se regroupaient devant le poste de police. Indignés par ce nouveau cas d’agression perpétré par ce jeune homme, ils voulaient pénétrer le poste de police.


La police de Triolet a dû appeler en renfort les services de la région et la Special Supporting Unit (SSU). Le présumé agresseur a été transféré le soir même sous escorte dans un lieu sécurisé. Le calme est revenu vers 21 heures.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés