A Triolet : Bérenger promet un sénat, la télé privée et l’abolition de la taxe résidentielle

Avec le soutien de

Promesses électorales ou prémices du programme de gouvernement de l’Alliance du Cœur qui sera rendu public cette semaine. Paul Bérenger a, lors d’un meeting à Triolet, ce dimanche 18 avril énuméré quelques-unes des priorités d’un éventuel gouvernement qu’il dirigerait.

Le leader du Mouvement Militant Mauricien a&nbsp d’emblée déclaré qu’un gouvernement de l’Alliance du Cœur procèdera à des réformes institutionnelles. Ainsi, ce regroupement politique envisage la création d’un sénat. « Comme, il en existe en Inde, en France et aux Etats-Unis », précise Bérenger qui explique « qu’il faut une assemblée des sages pour revoir des lois qui sont votées sous pression par l’Assemblée nationale ». Le leader du MMM&nbsp n’a pas donné plus de détails sur les modalités et le fonctionnement du sénat qu’il propose.

Après avoir critiqué le monopole de la Mauritius Broadcasting Corporation, Paul Bérenger a annoncé qu’un gouvernement de l’Alliance du Cœur permettra la création des télévisions privées.

Il est aussi revenu sur la taxe résidentielle introduite par Rama Sithanen. « Nous abolirons la National Property Tax ». Cette annonce aura un effet particulier dans cette circonscription rurale. Avant l’introduction de la taxe résidentielle, aucun propriétaire immobilier ne payait des impôts locaux. Il en est ainsi dans tous les autres villages en zone rurale.

Auparavant, Paul Bérenger avait fait le bilan de 18 jours de campagne depuis la dissolution de l’Assemblée nationale. A son avis, il y a une dynamique en faveur de l’Alliance du Cœur, alors que l’Alliance de l’avenir serait selon lui en difficultés. « Navin Ramgoolam est notre meilleur agent » affirme Bérenger, car, à son avis, ce sont les décisions du Premier ministre concernant son alliance avec Pravind Jugnauth, la liste des candidats de l’Alliance de l’avenir et le traitement infligé à Rama Sithanen.

Le leader du MMM&nbsp s’est aussi engagé dans une longue critique de l’inertie gouvernementale, à son avis, par rapport aux problèmes de trafic de drogue et de la prolifération des maisons de jeux dans tout le pays.&nbsp

Sur le plan strictement personnel, Paul Bérenger s’en est pris à Navin Ramgoolam et aux autres dirigeants de l’Alliance de l’Avenir. Il&nbsp a déclaré que « c’est une honte que le Premier ministre ait conservé son passeport britannique ».

Comme à son habitude, Paul Bérenger a affublé ses adversaires de qualificatifs insultants. C’est ainsi que Rama Valayden et quelques autres ministres ont été traités de « loups-garous »et Shawkatally Soodhun « d’imbécile ».

Le leader du MMM a dénoncé ce qu’il appelle le viol du code de conduite de l’Electoral Supervisory Commission par les membres du gouvernement. Il a annoncé qu’un gouvernement de l’Alliance du Cœur donnera force de loi à ce document.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires