Travaux privés : Le Chief Government Valuer, Yodhun Bissessur arrêté par l’ICAC

Avec le soutien de

Yodhun Bissessur, «Chief Government Valuer», a été appréhendé par la police, hier. Relâché dans la soirée, il devra retourner à la commission anticorruption ce samedi matin.

Il faisait ses courses dans un supermarché de Quatre-Bornes, hier vers 15 heures. Mais, alors qu’il ne s’y attendait pas, Yodhun Bissessur a été arrêté. Le motif : convoqué par l’Independent Commission against Corruption (ICAC) lundi dernier, il ne s’y est pas rendu. Cette convocation faisait suite à une enquête sur ses travaux d’évaluation entrepris à titre privé.

Après avoir été conduit au poste de police, Yodhun Bissessur a été emmené à l’ICAC, avant d’être libéré dans la soirée d’hier, après l’intervention de ses avocats. Il se rendra de nouveau dans les locaux de la commission anticorruption ce matin. Et, il se présentera, fort probablement, devant le tribunal, lundi.

La commission anticorruption avait adressé une correspondance à Yodhun Bissessur, vendredi dernier. Lui demandant de se présenter à son quartier général lundi. Or, estimant que cette demande était «louche», les avocats du principal concerné ont envoyé une lettre à l’ICAC pour demander plus de renseignements.

Toutefois, des sources proches de Yodhun Bissessur affirment que ce dernier n’a reçu aucune réponse. Il a alors préféré ne pas se rendre à la commission anticorruption.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires