Trafic d’héroïne: Le Roi du Sud condamné à sept ans et demi de servitude pénale

Avec le soutien de

L’ancien sergent de la brigade anti-drogue Anil Gooransing, dit «Le Roi du Sud», a été condamné à sept ans et de demi de servitude pénale, par la Cour intermédiaire ce lundi 7 février. Il est accusé d’avoir commandité la livraison d’un colis d’héroïne valant Rs 6 millions.

Le verdict est tombé ce lundi matin. Anil Gooransing, plus connu sous le nom de «Le Roi du Sud», a été condamné à sept ans et demi de servitude pénale. Ce jugement a été rendu par le magistrat Neerooa, siégeant en Cour intermédiaire. Il lui était reproché d’avoir pris possession d’un stock d’héroïne d’une valeur de RS 6 millions d’un passeur sud-africain en août 2009.

Après seize mois en détention préventive, cet habitant de Chemin-Grenier était finalement passé aux aveux, le mercredi 19 janvier dernier. Assisté de son avocat, Me Gavin Glover, il avait admis sa culpabilité pour entente délictueuse avec Johannes Jacobus Petrus Viljoen, le Sud-africain en question, afin de mettre la main sur ce stock de drogue.

Johannes Jacobus Petrus Viljoen, 46 ans, avait perdu connaissance dans l’enceinte de l’aéroport de Plaisance alors qu’il s’apprêtait à rentrer à Johannesburg après deux jours passés à Maurice.

C’est à l’hôpital de Rose-Belle, qu’il a été découvert que le Sud-africain a été victime d’une overdose, une capsule de drogue s’étant rompue dans son système digestif. Le passeur devait ensuite donner des détails sur son contact local, ce qui a permis aux enquêteurs d’identifier Anil Gooransing.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires