Tête-à-tête Ramgoolam-Duval: un maroquin ministériel en jeu

Avec le soutien de

Xavier-Luc Duval et Navin Ramgoolam se saluant lors de la présentation du Budget 2012.

Le leader du PMSD a rencontré pendant près de deux heures le Premier ministre, ce mercredi 8 janvier, pour «mettre les points sur les i», affirme-t-on. Peu d’informations ont filtré jusqu’ici sur cette rencontre. Mais des collaborateurs de Xavier Duval auraient évoqué la possibilité qu’il demande la révocation du ministre du Tourisme pour confier ce poste à un membre du PMSD.

«Pas de commentaires pour le moment. Attendez demain (NdlR, jeudi 9 janvier) ou vendredi.» C’est ce que nous a déclaré ce mercredi 8 janvier Thierry Henry, Private Parliamentary Secretary (PPS)et député du Parti mauricien social-démocrate (PMSD). Est-ce un signe que le Bleu claquera la porte ou que la situation retournera à la normale entre les deux partenaires du gouvernement ?

Le leader du PMSD, Xavier-Luc Duval, a rencontré Navin Ramgoolam cet après-midi, pendant près de deux heures pour, affirme-t-on, «mettre les points sur les i». Peu d’informations ont filtré jusqu’ici sur ce tête-à-tête.

Rencontre que le ministre des Finances a préparé durant la journée d’hier à son bureau, en consultant ses proches collaborateurs, dont le secrétaire général du parti, Mamade Kodabaccus. Le conseiller municipal Salim Abass Mamode y a également été aperçu. De même que d’autres collaborateurs de Xavier Duval. Certains d’entre eux auraient même évoqué la possibilité que le leader du PMSD demande la révocation du ministre du Tourisme, Michael Sik Yuen, pour confier ce poste à un membre du PMSD.

Selon nos recoupements, Xavier-Luc Duval craignait d’être révoqué s’il n’avait pas d’arguments pour justifier les récents «remous dans l’actualité politique». Raison pour laquelle il aurait demandé l’avis de ses collaborateurs sur la préparation d’arguments solides qu’il présenterait au Premier ministre.

Alors que se déroulaient ces rencontres, deux bouncers ont empêché un journaliste de l’express d’arpenter les couloirs de l’hôtel du gouvernement. Le Père Jocelyn Grégoire y a même été vu. Sollicité, il a nié avoir rencontré le ministre des Finances. «Je suis venu rendre visite à des amis», s’est-il contenté de déclarer.

Par ailleurs, Thierry Henry et la PPS Aurore Perraud ne se sont pas rendus à leur bureau hier. «Thierry Henry était dans sa circonscription alors que la mère d’Aurore Perraud est souffrante», confie une source proche du PMSD. Les deux élus auraient, semble-t-il, vidé leur bureau dans lequel il n’y aurait plus leurs effets personnels, hormis quelques dossiers.

D’ailleurs, l’on affirme que le Parti travailliste (PTr) courtiserait Aurore Perraud pour qu’elle reste au sein du gouvernement en cas de cassure. «La députée est fidèle à Xavier-Luc Duval», insiste-t-on du côté du PMSD. Or, soutient-on, un de ses proches souhaiterait qu’elle abandonne son parti si un poste de ministre venait à lui être confié.

Patrick Assirvaden, président du PTr et PPS, dont le bureau est situé au même étage, n’a, quant à lui, pas souhaité réagir. «Je ferai des commentaires plus tard sur toute cette affaire», s’est-il contenté de dire alors qu’il regagnait son bureau. Le président du PTr et le ministre Deva Virahsawmy auraient, quant à eux, rencontré Xavier-Luc Duval hier matin.

Le leader du PMSD devrait tenir une réunion avec des membres de l’état-major bleu au cours de la journée.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires