TEC: Navin Ramgoolam répond à Paul Bérenger

Avec le soutien de

La polémique autour de la nomination d’un directeur à la Tertiary Education Commission (TEC) pousse le Premier ministre à réagir à la demande de Bérenger pour qu’une femme soit nommée à la tête de la Commission.

Selon le Premier ministre, les propos de Paul Bérenger sont infondés et démagogiques. Navin Ramgoolam apporte des explications en affirmant également qu’un candidat étranger n’a pas été retenu à cause du salaire trop élevé qu’il réclamait.

Parmi les principaux candidats à ce poste figurent la professeure Ameenah Gurib-Fakim, Pro-Vice Chancellor de l''''Université de Maurice, Sheila Bunwaree, professeure à la faculté des Sciences humaines affiliée à la même institution, le Dr Praveen Mohadeb, actuel directeur par intérim de la TEC, et le professeur Rughooputh, Vice-Chancellor suppléant de l’Université de Maurice.

Suite à la polémique, le gouvernement a préféré instituer un comité pour revoir toute la question.



&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires