Sylvio Michel: «Il faut une compensation financière aux descendants esclaves»

Avec le soutien de

Le leader des Verts Fraternels, Sylvio Michel, insiste sur le fait que les descendants d’esclaves devront recevoir une compensation financière en réparation pour les injustices commises dans le passé.

Sylvio Michel réagit par rapport à la déclaration faite par le nouveau président de la Commission Justice et Vérité, Alex Boraine. Toutefois, Sylvio Michel accueille favorablement l’arrivée du nouveau président de la Commission Justice et Vérité, le Sud-Africain Alex Boraine. «C’est un ancien juge et je pense qu’il a participé à la Commission sud-africaine pour la réconciliation. Je pense qu’il fera un bon travail et, de toute façon, la Commission a pris un bon départ. Je suis heureux qu’il soit là et nous demandons que tout le monde collabore avec lui pour qu’il accomplisse un bon travail», souhaite le leader des Verts Fraternels.

Quant à la question de la compensation financière, Sylvio Michel ne fera pas marche arrière. C’est ce qu’il a affirmé sur les ondes de Radio One.

Dans une déclaration faite le dimanche 10 janvier, Alex Boraine, pour sa part, avait déclaré qu’aucun gouvernement ne peut prétendre à donner une compensation financière pour les injustices subies par les esclaves. Sylvio Michel ne l’entend pas de cette oreille. «Je pense que nous avons déjà fait une mise au point très forte sur notre position, non seulement, lorsque le professeur Shell était en fonction, mais nous avons aussi déposé notre rapport, notre mémorandum dans lequel nous expliquons clairement notre position» conclut-il.

&nbsp

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires