A Surinam : Cent policiers à la recherche d’un cadavre

Avec le soutien de

(Photo : Cynthia Edouard)

Tout semble indiquer que c’est un meurtre. Mais le cadavre demeure introuvable. Une centaine de policiers de différentes unités étaient mobilisés, ce dimanche 9 juin, pour retrouver Poorun Rumon, un entrepreneur de 55 ans habitant Surinam, porté manquant depuis ce samedi. 
 
Ils ont retrouvé un «bal» en nylon contenant ses vêtements et ses sous-vêtements maculés de sang, son carnet de travail, de l’argent, son portable, une pioche et une fourche dans un bois à Martinière, Surinam. Poorun Rumon, 55 ans habitant Surinam, est introuvable depuis le samedi 8 juin 2013. Une battue organisée, par la police, ce dimanche 9 juin dans la région n’a rien donnée.
 
 
Poorun Rumon devait se présenter en Cour aujourd’hui dans le cadre d’une dispute familiale avec son neveu. Les recherches ont reprise depuis ce lundi matin. Plusieurs unités de la police sont venues prêter main forte. 
 
 
Cette affaire devrait être référée à la Major Crimes Investigation Team (MCIT). Les enquêteurs privilégient la thèse d’un règlement de comptes. Selon la police, si Poorun Rumon a été tué, le meurtre a sans doute été commis ailleurs qu’à Martinière. Mais Wendy, la chienne renifleuse, n’a pu suivre aucune trace. Et les battues se sont révélées vaines. 
 
 
Il se peut que les meurtriers présumés aient enterré le corps du quinquagénaire dans un autre endroit avant de se débarrasser de ses effets personnels et ses outils à Matinière, près d’une rivière. 
 
Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période de confinement, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x