Sunil Dowarkasing démissionne sans surprise du Mouvement socialiste militant

Avec le soutien de

L’ancien conseiller spécial de Pravind Jugnauth a démissionné du Mouvement socialiste militant (MSM). Un départ sans surprise puisque Sunil Dowarkasing avait déjà pris ses distances du parti soleil, préférant s’afficher avec les rouges.

Sunil Dowarkasing&nbsp n’était plus en odeur de sainteté au sein du MSM depuis qu’il a avait choisi de s’afficher ouvertement au meeting du Parti travailliste (PTr) le 1er mai dernier, nà Vacoas. Quelques jours auparavant, il avait annoncé qu’il prenait ses distances du MSM. Une décision qui fait suite à la confirmation par Paul Bérenger qu’il ne sera pas candidat dans la circonscription No. 17 (Curepipe/Midlands).

Même si le principal concerné dément les rumeurs à l’effet qu’il compte se joindre au&nbsp PTr, il ne ménage aucun effort pour se montrer en compagnie des dirigeants rouges. Après sa tentative avorter d’emprunter le passage réservé aux VIP du PTr lors du rassemblement du 1er mai dernier à Vavoas, Sunil Dowarkasing a changé très récemment la photo d’accueil de son profil sur le réseau Facebook. Ainsi, c’est désormais l’affiche de la campagne où il se trouve en compagnie de ses anciens colistiers, Michael Sik Yeun et Edley Chimon, au No. 17.

Les dirigeants de l’alliance MSM-Mouvement militant mauricien (MMM) ne semblent pas faire grand cas du départ de Sunil Dowarkasing, alors que du côté du PTr on montre quelques signes d’hésitation.

Si l’appel du pied du candidat malheureux de l’Alliance de l’avenir lors des élections législatives de 2010 arrive à convaincre la direction du PTr, il aura fait le tour de presque tous les partis politiques traditionnels. Il ne manquera plus que le Parti mauricien social démocrate (PMSD) pour boucler la boucle.

Sunil Dowarkasing commence sa carrière politique au Mouvement militant mauricien au début des années 90, avant de devenir le leader adjoint du Mouvement républicain de Rama Valayden. C’est en tant que tel qu’il est candidat au sein de l’alliance MSM-MMM en 2000, une alliance qui regroupe alors&nbsp également les Verts Fraternels de Sylvio Michel.

Toutefois, quant la direction du MR&nbsp quitte l’alliance MSM-MMM, Sunil Dowarkasing décide de rester au sein de la majorité gouvernementale d’alors, et se joint au MSM. Il gravit rapidement les échelons et devient un des principaux lieutenants de Pravind Jugnauth. Après sa défaite en 2010, il sera repêché par son leader comme Senior Advisor au ministère des Finances.

Jean-Ives Chavrimootoo.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires