Sondage : des actions du gouvernement décriées, mais bonne note au Premier ministre

Avec le soutien de

Selon un sondage d’Afrobarometer, une majorité de Mauriciens estiment que les problèmes de la corruption, de la criminalité et  du chômage sont mal gérés par le gouvernement. Toutefois 77,2% des sondés disent apprécier l’action de Navin Ramgoolam

L’insécurité, le chômage, la pauvreté, la fourniture d’eau ainsi que la gestion de l’économie sont les  principales préoccupations des Mauriciens.  C’est ce que révèle un sondage réalisé par la firme Straconsult pour le compte de l’index Afrobarometer.

Cet index créé par la faculté des sciences politiques de l’université de Michigan aux Etats-Unis donne des indications sur l’état de la démocratie, de la gouvernance, des réformes économiques et sociales dans des pays africains. L’exercice qui a été effectué au mois de février 2012. C’est la première fois qu’elle est réalisée à Maurice. 

En effet, à la question « Quels sont les plus importants problèmes auxquels le pays fait face et auxquels le Gouvernement devrait s’attaquer ? », 72 % des sondés ont mentionné l’un des thèmes suivants : l’insécurité (22%), chômage (19%), pauvreté (14%), approvisionnement en eau potable (9%), et gestion de l’économie (8%). Les sondeurs indiquent que ces réponses n’ont pas été suggérées aux personnes interrogées. Elles les ont formulées spontanément.

Au chapitre de la gouvernance, les Mauriciens sont divisés. 52,8% estime que le pays va dans la bonne direction, lors que 40,4% ont une opinion contraire. Le gouvernement obtient de très mauvaises notes pour sa façon de gérer le problème de la criminalité, la corruption, celui de la lutte contre la pauvreté et la gestion de l’économie.

L’étude d’Afrobarometer indique 64,1 % des Mauriciens trouvent que les autorités gèrent mal la lutte contre la corruption. Il en est de même pour l’insécurité, 69% des sondés ne sont pas satisfaits de la façon dont les autorités gèrent ce problème. Ils sont 55% à dire leur insatisfaction en ce qui concerne la création d’emplois. L’action gouvernementale contre la pauvreté n’est pas jugée efficace par 47, 9% des sondés. 

En dépit de ces marques d’insatisfaction quant à l’action gouvernementale, une majorité des Mauriciens accordent un satisfecit au Premier ministre. En effet, 77,2% des sondés indiquent qu’ils apprécient l’action de Navin Ramgoolam. Le sondage révèle que 66,4% disent approuver ses initiatives  alors que 10,8% les trouvent tès bien (strongly approve).

En revanche le gouvernement parvient le plus à convaincre par son action dans le  secteur social. Il recueille des opinions favorables pour sa gestion  de la santé (85,9%), l’éducation (87,9%), les infrastructures routières (84,2%), la formation des femmes (88,5%) et le combat contre le VIH/SIDA. (82,1%).

 En ce qu’il s’agit de Rodrigues, c’est l’emploi qui semble être la plus grande préoccupation. 48,3 % de Rodriguais se sentent concernés, c’est d’ailleurs ce qui expliquerait l’exode du peuple rodriguais vers Maurice.

Amédée Darga, le directeur de Straconsult indique « que le sondage a été réalisé selon une méthodologie très stricte préconisée  par Afrobarometer pour  donner un reflet de l’opinion sur des questions de société de façon non-partisane et indépendante».  D’ailleurs, Afrobarometer avait en janvier 2012, délégué le Dr Boniface Dulani (photo), chercheur à l’université de Michigan pour coordonner les opérations sur le terrain.

Le sondage qui est disponible en ligne peut être utilisé par les différents acteurs socioéconomiques. « Les résultats de l’étude sont destinés autant aux citoyens, aux organisations de la société civile, aux leaders d’opinion et au gouvernement. Ils pourront s’en inspirer et définir leurs politiques de gestion en conséquence », déclare Amédée Darga.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires