Somalie : Plus de 4 600 soldats kenyans rejoindront la mission africaine

Avec le soutien de

Le Kenya a prévu d''''envoyer 4 660 soldats en Somalie voisine dans le cadre du déploiement de la force de maintien de l''ordre de l''Union africaine dans ce pays de la Corne de l''Afrique, a déclaré lundi un responsable militaire.

Le chef des forces de défense au sein de l''armée kenyane (KDF), le général Julius Karangi, a déclaré que son pays, situé dans l''est de l''Afrique, avait lancé une opération transfrontalière en Somalie à la mi-octobre 2011, et qu''il disposerait d''un conseil militaire dans la ville troublée de Mogadiscio comprenant 16 Kenyans et 69 ressortissants d''autres pays. Ces 85 hommes feront partie du conseil militaire qui réunira des officiers du Kenya, d''Ouganda, de Djibouti, du Burundi et d’autres pays, et sera basé dans la capitale somalienne.

« Le commandant aura deux adjoints, l''un kenyan et l''autre burundais. Ces adjoints auront le grade de général de division », a déclaré M. Karangi au comité parlementaire sur la défense et les relations extérieures. « Depuis notre entrée en Somalie l''an dernier, nous n''avons constaté aucun incident de piraterie maritime. Je dois dire que nous avons réussi à créer un bastion de sécurité en Somalie », a dit M. Karangi.

Il a précisé que le secteur kenyan serait dirigé par un commandant de secteur issu des KDF, ajoutant que cette mission dans la Corne de l''Afrique était jusqu''à présent un succès, et invitant les réfugiés somaliens au Kenya à se réinstaller dans les zones libérées de leur pays.

Les soldats kenyans aux prises avec les milices de Somalie doivent rejoindre officiellement la force de paix de l''Union africaine (AMISOM) cette semaine.Les forces kenyanes entrées en Somalie depuis la mi-octobre de l''an dernier ont intensifié leur action militaire au-delà de la frontière dans le sud de la Somalie, pour repousser le mouvement shebab, auquel le Kenya attribue une série d''enlèvements transfrontaliers.

Le groupe combattant est également mis sous pression par les forces de paix de l''UA, qui les ont récemment repoussées de la périphérie de la capitale somalienne de Mogadiscio, et par l''Éthiopie, qui a capturé récemment la ville de Baidoa.

L''AMISOM ( photo), déployée dans ce pays de la Corne de l''Afrique depuis 2007 et comprenant depuis longtemps des troupes ougandaises et burundaises, a récemment connu une vague de succès contre les milices islamistes shebab qui s''étaient auparavant emparées d''une grande partie du centre et du sud de la Somalie.

Source : Agence de presse Chine Nouvelle

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires