Somalie : Des pirates capturent un navire battant pavillon Kenyan

Avec le soutien de

Des pirates ont pris le contrôle du Sakoba, un navire de pêche battant pavillon kényan, large de la Somalie. Le bâtiment est la propriété d''''une société espagnole.

Il se pourrait que les pirates veuillent en faire un "bateau mère", a-t-on appris mardi de source maritime au Kenya.

"Je pense que les pirates l''ont capturé pour en faire un ''bateau mère'' d''où ils lancent leurs attaques contre d''autres navires", a dit à Reuters Andrew Mwangura, du Programme d''assistance aux marins en Afrique de l''Est (EASAP), un organisme basé à Nairobi.
L''équipage du Sakoba est composé de dix Kényans, de deux Sénégalais, d''un Espagnol, d''un Polonais, d''un Cap-Verdien et d''un Namibien.

On ignore où l''attaque s''est produite exactement. Le Sakoba menait depuis 2005 des campagnes de pêche dans les eaux kényanes et tanzaniennes.

Un responsable de la compagnie espagnole propriétaire va se rendre au Kenya pour négocier la libération du bateau et de son équipage.

Les actes de piraterie maritime ont augmenté de près de 40% l''an dernier à travers le monde, avec 406 incidents recensés par le Bureau international maritime (BIM), dont plus de la moitié imputables aux bandes somaliennes.

À la fin de l''an dernier, les pirates somaliens retenaient une douzaine de navires et plus de 260 membres d''équipage.
Les attaques de pirates connaissent chaque année un pic en mars et en avril, lorsque les eaux sont plus calmes.&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires