Sir Anerood Jugnauth quittera le Réduit samedi et en donnera les raisons la veille

Avec le soutien de

Le président de la République confirme qu’il annoncera sa démission et son retour dans l’arène politique lors d’un point presse, ce vendredi 30 mars. Sa déclaration à la presse sera aussi l’occasion pour lui d’expliquer sa décision.

La démission de Sir Anerood Jugnauth de son poste de président la République sera effective à partir du samedi 31 mars. Le locataire de la State House réunit la presse la veille pour une déclaration. Lors de la réception organisée par la présidence en l’honneur des lauréats de la cuvée 2011, Sir Anerood Jugnauth a donné quelques indications sur ses intentions à très court terme.

Il confirme son retour sur la scène politique et soutient qu’il en donnera les raisons face à la presse demain au château du Réduit. Toutefois, Sir Anerood Jugnauth ne répondra pas aux questions des journalistes. Il soutient qu’il se sera uniquement une déclaration à la presse. Ce n’est donc que ce vendredi qu’il répliquera à ses détracteurs qui l’accusent d’avoir choisi de se jeter dans l’arène politique dans le seul but se sauver son fils, Pravind Jugnauth, qui fait face à des accusations de la Commission anti-corruption (ICAC).

Invité à commenter l’absence du Premier ministre à la réception de ce jeudi matin, le futur challenger de Navin Ramgoolam dit ne plus s’intéresser à ce que fait ce dernier.

« C’est à lui qu’il faut poser la question. Il était invité comme toujours. Je n’ai pas essayé de savoir s’il allait venir parce qu’avec les événements de ces derniers jours je prévoyais qu’il ne serait pas là », lâche Sir Anerood Jugnauth.

Sir Anerood Jugnauth a également exprimé sa satisfaction concernant son passage à la présidence. Il dit partir avec « un sentiment du devoir accompli ». « Personne ne pourra jamais rien me reprocher concernant mon travail », affirme-t-il.

Auparavant, il a salué les lauréats de la cuvée 2011 en les exhortant à faire honneur au pays où qu’ils soient et les a invités à se réjouir après de longues années de dur labeur.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires