Sir Anerood Jugnauth a pris possession d’une Audi A6 achetée à Rs 3 millions TTC

Avec le soutien de

Le président de la République s’est offert le dernier A6 du constructeur allemand Audi pour Rs 3 millions. Toutes taxes comprises. Il semblerait qu’il n’a pas voulu s’empêtrer dans des démarches administratives en faisant valoir son droit à une voiture hors taxe.

Pourquoi n’a-t-il pas fait valoir son droit à une voiture hors taxe comme le lui permet sa fonction ? Le président de la République, sir Anerood Jugnauth, a pris livraison le mardi 20 mars d’une Audit A6 dernière génération à près de Rs 3 millions, toutes taxes comprises. C’est un agent de l’Etat, en l’occurrence un des gardes du corps du Président, qui est venu récupérer la berline de 2000 cc chez Allied Motors, installée non loin du Château du Réduit.

Les commentaires vont bon train sur cette transaction et certains prêtent au Président l’intention d’utiliser la voiture dans le cadre de la campagne pour les prochaines législatives, car quittant sa fonction, il ne pourra utiliser la voiture mise à sa disposition par l’Etat à cet effet.

D’autres expliquent qu’il n’a pas voulu s’empêtrer dans des démarches administratives avec le gouvernement en faisant usage de son privilège pour l’obtention d’une voiture hors taxe. Ce qui lui aurait quand même fait réaliser des économies d’un peu plus d’un million de roupies.

La dernière fois que sir Anerood s’est offert une berline de luxe remonte à 1995. Après 13 ans à la primature, il devait affronter l’alliance Parti Travailliste-Mouvement militant mauricien (PTr/MMM) aux élections du 20 décembre 1995. Sa Mercedes de classe S commandée directement en Allemagne était arrivée au pays quelques heures seulement avant la date fixée pour les élections et la douane l’avait bloquée car au lieu d’un moteur de 2 500 cc, sa cylindrée était de 3 200 cc.

Sir Anerood parviendra à récupérer sa voiture après s’être acquitté des frais de Rs 1,1 million en 1996. Le No. 2 du service des douanes, Gorah Alladee, avait alors déclaré que la voiture de l’ex-Premier ministre devait être saisie. La State Law Office avait réclamé Rs 1,6 million à sir Anerood Jugnauth.

Un an plus tard, le ministre des Finances Vasant Bunwaree avait décidé de rembourser à sir Anerood la somme qu’il avait payée.

Gorah Alladee avait saisi la Cour suprême pour contester cette décision, mais il avait été débouté.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires