Sir Anerood Jugnauth estime que la démocratie exige l’organisation des élections

Avec le soutien de

C’est à l’issue de la cérémonie de la cérémonie de lancement du recueil de poèmes d’Arlette Perrine-Begué, à la mairie de Port-Louis, que le Président de la République a donné son point de vue sur les élections régionales qui doivent avoir lieu cette année. Celles-ci ont été renvoyées par le gouvernement.

C’est encore une pique à l’adresse du gouvernement de Navin Ramgoolam. Le président de la République, Sir Anerood Jugnauth, a donné son opinion ce mercredi 30 novembre sur le besoin de tenir des consultations populaires dans les délais prescrits par la loi. Ce, à un moment où le pouvoir a choisi de renvoyer encore une fois la tenue des élections municipales.

Sans entrer dans une nouvelle polémique, le Président énonce simplement les principes de la démocratie quant à la tenue des élections. C’était suite à une question de la presse sur la fin du mandat des élus de l’Assemblée Régionale de Rodrigues (ARR), que le président s’est exprimé sur la nécessité du suffrage universel au sein d’une démocratie.

« Dans une démocratie, quand les élections sont fixées à une date prévue, c’est normal qu’elles aient lieu dans les délais. Elles ne peuvent être renvoyées qu’en cas de force majeur, soit quand il est vraiment impossible de faire autrement », lâche Sir Anerood Jugnauth.

Cependant, il a refusé de répondre à une question sur le renvoi des élections municipales, déclarant qu’il ne souhaitait pas se mettre le Premier ministre à dos.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires