Sir Anerood Jugnauth critique la récente mission de Navin Ramgoolam à Londres

Avec le soutien de

Lors du meeting de l’Alliance Mouvement Socialiste Militant-Mouvement Militant Mauricien (MSM-MMM) à Plaine Magnien, le vendredi 22 juin 2012,&nbsp l’ancien président de la République a déclaré que Maurice n’aurait pas du prendre d’engagement pour l’emprisonnement des pirates Somaliens. Paul Bérenger souffrant était absent.


Le deuxième meeting de l’alliance MSM-MMM dans le cadre du pèlerinage annoncé de Sir Anerood Jugnauth et de Paul Bérenger a eu lieu à Plaine Magnien, ce vendredi 22 juin. Toutefois, le leader du MMM s’est excusé une heure avant le début du rassemblement. Il a expliqué qu’il était malade et qu’il avait été admis en clinique « pour des tests de santé ». Il s’est fait représenter par Rajesh Bhagwan, secrétaire général du MMM.

Sir Anerood Jugnauth a lui concentré ses tirs, comme à son habitude, sur le Premier ministre. Il s’est longuement attardé sur la récente visite de Navin Ramgoolam en Angleterre. L’ancien président de la République soutient que le chef du gouvernement s’est déplacé d’abord pour participer au Jubilé de diamant de la Reine Elizabeth II et ensuite pour signer l’accord sur le transfert des pirates somaliens capturés par la marine britannique.

Le challenger de Navin Ramgoolam affirme ne pas comprendre pourquoi Maurice s’est engagé auprès des Européens dans la lutte contre la piraterie dans l’Océan Indien. « Cela ne rapportera que des problèmes », déclare Sir Anerood Jugnauth.

Sir Anerood a aussi fait part d’informations émanant, selon lui, de la Chambre des Communes qui contredirait la version fournie par Navin Ramgoolam à l’Assemblée nationale sur sa visite dans la capitale britannique. Il accuse le chef du gouvernement d’avoir voulu tromper la population en leur annonçant des avancées imminentes sur le dossier des Chagos.

Par ailleurs, il a repris ses critiques sur la gestion du dossier de la sécurité intérieure ainsi que ce qui est régulièrement présenté comme l’incompétence de Navin Ramgoolam.

Le deuxième meeting du Remake 2000 a réuni moins de 1 000 personnes à la Place Bazar à Plaine Magnien. Une foule qui n’a pas montré beaucoup d’enthousiasme lors des interventions de orateurs. Le leader du MSM Pravind Jugnauth ainsi que le député mauve Reza Uteem y ont également pris la parole.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires