Siddick Chady porte plainte contre le représentant de Boskalis

Avec le soutien de

L’ancien président de la «Mauritius Ports Authority», Siddick Chady, a porté une plainte contre le représentant de la firme néerlandaise Boskalis, Jan Cornelis Haak, ce mardi 4 juin. Ce dernier s’est déplacé à Maurice pour déclarer devant la justice qu’il aurait payé des pots-de-vin à Sidick Chady dans le cadre de travaux pour le dragage dans le port.

«Ce sont de fausses accusations.  J’ai toujours présenté mes comptes aux enquêteurs.» C’est en ces termes que l’ancien président de la Mauritius Ports Authority (MPA), Siddick Chady, s’est défendu ce mardi 4 juin face aux allégations de Jan Cornelis Haak. Ce dernier est un représentant de la firme Boskalis et, en cour, la veille, il l’avait impliqué dans un cas de pots-de-vin allégués pour des travaux de dragage dans le port. Siddick Chady a ainsi porté plainte à la police, le lendemain.

L’ancien président de la MPA s’est rendu au poste de police de Pope Hennessy en présence de son avocat, Me Said Toorbuth. «Boskalis n’a produit absolument aucun document en cour. L’inspecteur de police n’a fait que lire en cour la déclaration faite d’un représentant de Boskalis dans un hôtel», a tenu à préciser ce dernier. Siddick Chady parle, lui, de complot en vue de le faire tomber. Il fait d’ailleurs face à un procès dans cette affaire de corruption alléguée dans le port.

En fait, lundi, en cour intermédiaire, Jan Cornelis Haak a affirmé que Boskalis a remis 30 000 dollars américains et 55 700 euros à Siddick Chady entre le 10 août 2006 et le 13 avril 2007

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires