Showkutally Soodhun à la presse : « Je suis une victime de Navin Ramgoolam »

Avec le soutien de

Showkutally Soodhun (au centre) s’est présenté en cour de Port-Louis ce vendredi 30 septembre pour régler sa caution. Accusé d’avoir participé à un complot pour porter atteinte à l’intégrité du Premier ministre, l’ex-ministre du Commerce se dit « victime de Navin Ramgoolam ».

L’ex-ministre Showkutally Soodhun a réglé les formalités pour sa remise en liberté, ce vendredi 30 septembre, en cour de Port-Louis. Il est accusé d’avoir participé à un complot pour porter atteinte à l’intégrité du Premier ministre. Il s’est acquitté de deux cautions de Rs 25 000 et d’une reconnaissance de dette de Rs 200 000.

Showkutally Soodhun était accompagné de ses avocats – Me Ravi Yerrigadoo et Me Rubina Judoo – et des partisans du Mouvement socialiste militant (MSM). Ces derniers ont voulu montrer leur soutien au président de leur parti.

Dans une déclaration à la presse, Showkutally Soodhun se dit inquiet du sort réservé aux simples citoyens. « Quelques semaines de cela, j’étais un ministre, aujourd’hui je suis un député. Si une personne comme moi subit un tel traitement, imaginez ce qui peut advenir à un simple citoyen », a déclaré Showkutally Soodhun, à court de souffle et visiblement très affaibli.

« Aujourd’hui, un témoin est devenu une victime. Je suis une victime de Navin Ramgoolam et de Rashid Beebeejaun. Mais, un jour, ils devront le payer devant Dieu », a-t-il ajouté. Showkutally Soodhun n’est pas allé de main morte pour critiquer le chef du gouvernement en le comparant à « certains dirigeants africains, qui éliminent leurs adversaires selon leur bon désir ».

Le président du MSM a été arrêté le mercredi 28 septembre par le Central Criminal Investigation Department (CCID) dans le cadre de l’enquête sur la propagation alléguée de fausses nouvelles après une plainte logée par le Premier ministre en juillet dernier.

Showkutally Soodhun a quitté la clinique Apollo Bramwell dans la soirée du jeudi 29 septembre, où il était admis depuis le mercredi 28 septembre. En effet, il avait été pris d’un malaise lors de sa comparution au tribunal. A noter qu’une ambulance était stationnée devant la New Court House pour parer à toute éventualité ce vendredi. La prochaine comparution de Showkutally Soodhun est prévue pour le 21 février 2012.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires