Shekar Deewoo : « Mon ministre s’est trompé et c’est moi qui trinque »

Avec le soutien de

Le président démissionnaire de l’Agricultural Marketing Board (AMB) et ancien maire travailliste de Curepipe, dit sa vérité sur son « limogeage ». Shekar Deewoo s’est entretenu avec Fabrice Aquilina de l’Express Dimanche. Il  révèle les circonstances de son départ de l’AMB et dit sa conviction d’être un bouc émissaire. L''ex président de l''AMB lève aussi un pan du voile sur les relations entre les membres du gouvernement. Un entretien qui provoquera, sans doute, des polémiques. Nous vous proposons quelques morceaux choisis. L’interview paraît demain, 1er février, dans l’Express Dimanche.

« Satish Faugoo m’a convoqué dans son bureau, et là,  il m’a demandé de démissionner sur le champ. »


« C’est pas Arvin ki minis là, c’est mwa (…) pa forss mwa pran décision !»


« Le parti travailliste a senti qu’il fallait couper quelques têtes pour (…) donner l’impression d’agir. »

« Je suis un bouc émissaire commode, je ne suis pas un nou banne, je n’ai pas de réseau.»

« Je suis un Boolell guy (…) Satish Faugoo a voulu envoyer un signal fort. »

« Mon parti perd un peu les pédales en ce moment. »

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires