Seychelles-élection présidentielle : une mission OIF/COI dans l’archipel

Avec le soutien de

Une mission conjointe de l’Organisation Internationale de la Francophonie et de la Commission de l’Océan Indien est aux Seychelles dans le cadre de l’élection présidentielle qui a débuté jeudi&nbsp et qui se&nbsp terminera samedi.&nbsp

Aux Seychelles le 15 mai, la délégation&nbsp y séjournera&nbsp jusqu’au 24 mai. Elle est dirigée par M. Abdool Irfane Rahman,&nbsp et comprend&nbsp huit délégués de Maurice, des Comores, de Madagascar, du Burundi, de Djibouti, et de l’île de La Réunion.

M. Rahman, de la Commission électorale de&nbsp Maurice, a dit que la délégation est aux Seychelles à l’invitation de la commission électorale et des autorités de la République des Seychelles.&nbsp « Nous sommes aux Seychelles pour observer les élections et ce n’est pas la première fois que nous venions ici »,&nbsp a-t-il dit. Il a ajouté que la mission conjointe se doit d’agir en toute impartialité et qu’elle n’a pas fonction d’autorité.

Dans un communiqué distribué aux médias locaux, il est écrit que la mission s’inscrit dans le cadre des dispositions pertinentes de la Déclaration de Bamako et de la Convention de coopération entre l’Organisation Internationale de la Francophonie et la Commission de l’Océan Indien en matière de renforcement des processus électoraux et de la démocratisation de la vie politique des pays de l’Océan indien.

« La mission évaluera les conditions générales de l’organisation du scrutin présidentiel et si les résultats reflètent le choix des électeurs.&nbsp La mission prendra la mesure des efforts déployés par les autorités nationales et les divers partenaires du processus électoral dans l’objectif de promouvoir la tenue d’élections libres, transparentes, crédibles et fiables sur tout le territoire national », a ajouté le communiqué.

Il est précisé que les observateurs de l’OIF-COI s’intéresseront aussi au vote spécial réservé aux groupes d’électeurs particuliers conformément aux dispositions pertinentes des lois électorales du pays, aux principes régionalement et internationalement reconnus en matière d’observation électorale.

Pendant son séjour, la mission devait avoir des séances d’échanges d’informations avec les gestionnaires du processus électoral, les candidats, les représentants des autorités gouvernementales, les organisations de la société civile, les représentants des médias, les missions d’observation électorale présentes aux Seychelles avant de déployer ses éléments vers les différents bureaux de vote.

A la fin de la mission aux Seychelles, la délégation soumettra son rapport aux secrétaires généraux de la Francophonie et de la COI, MM. Abdou Diouf et Callixte d’Offay respectivement. Ce rapport sera ensuite transmis au gouvernement des Seychelles, aux partis politiques participant à l’élection et aux Etats membres de la Francophonie et de la COI.
La délégation&nbsp conjointe a été reçue mercredi par le président James Michel .Photo : Irfane&nbsp Raman ( à gauche) avec le président seychellois.

(Sources : Seychelles Nation)

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires