Sentiments dévoilés

Avec le soutien de
Se définissant comme une artiste polyvalente, Kelly Wayne avoue avoir tout investi dans l?art pour combler un manque d?amour persistant dans sa vie privée. «Ma peinture, mon art, me consolent et m?insufflent la force d?avancer, malgré cette solitude.» Ce désert d?affection, elle se l?impose depuis deux ans. «Depuis la rupture d?une relation sérieuse avec un homme, je ne veux plus m?investir pour souffrir après. J?ai peur.» L?amour, dit Kelly, elle ne le cherche pas pour une nuit. «J?ai besoin d?amour et de soutien. Et non pas des histoires sans lendemain. » Pour oublier cette souffrance de c?ur, elle s?est investie dans l?art. Noyer ses sentiments dans les couleurs et les coucher sur la toile. «Au fil du temps, je me dis que le grand amour n?existe pas. Je suis tellement fidèle quand je m?investie dans une relation que je me fais toujours avoir.» «Beaucoup voit en moi un objet de fantasme? La chose à expérimenter. Dans ces conditions, je préfère vivre seule? » Travestie affirmée, elle a toujours crié sur le toit du monde, qu?elle veut «aller au bout» de sa transformation. Pour l?heure, elle est à mi-chemin. «Le plus dur reste à venir? Je suis réaliste, cela ne viendra pas du jour au lendemain, mais mon heure viendra. J?ai envie et la volonté de le faire. Je suis consciente que c?est risqué.» A ce stade de sa transformation, elle est mitigée sur le résultat. «Je suis ravie que ça se remarque, mais aussi triste car il reste encore à faire?» Ce corps qui enveloppe son âme la fait mal. «Beaucoup voient en moi un objet de fantasme? La chose à expérimenter. Dans ces conditions, je préfère vivre seule?» S?éloignant depuis des années de la communauté travestie de l?île, elle ne veut pas exhiber sa différence, mais aspire juste à avoir le respect des autres. Qu?on la respecte pour son art mais aussi en tant qu?être humain, malgré sa différence et son mode de vie. «J?ai lutté pour mériter ce respect. Aujourd?hui, les regards ont changé. Certes, on continue encore à me critiquer sur mon physique, mais cela arrive moins qu?avant. J?ai prouvé que j?avais la volonté et le potentiel en tant qu?artiste. En étant travestie et artiste, la pente a été plus rude, mais j?ai persisté. Je suis fière de cela. Il ne me manque que l?amour pour que ma vie soit comblée.»
Artiste-décoratrice Un an après notre dernière rencontre, Kelly se dévoile aujourd?hui comme une «femme» plus épanouie. Avec sa nouvelle galerie, elle se sent poussée des ailes. Elle est sur un nuage. Sa vie artistique prend l?ascenseur. Une ascension «qui est le fruit d?un long travail et de beaucoup de sacrifice.» Toujours pleine d?assurance, elle pose ses mots avec force, pour cacher la sensibilité qui transpire sur son visage. Kelly Wayne ne veut exposer que ce profil combatif d?elle. «Je veux réussir dans ma vie? par mes propres moyens, pour qu?un jour on ne me reproche rien. Je suis une combattante.» Cette galerie est la preuve tangible de sa victoire sur les «malheurs» de la vie. De sa vie. «J?ai pris le taureau par les cornes pour en arriver là.» On a rien sans rien. Après des expositions pour s?installer dans le monde de l?art, elle a fait son bout de chemin pour se donner les moyens d?atteindre son but. «Avec cette galerie, je peux présenter mes travaux au grand public? Etant une artiste qui ne faisait point du commercial, je devais compter que sur mes expositions personnelles pour exposer mon art?» Aujourd?hui, avec sa galerie, elle a élargi sa palette. Elle donne aussi des coups de pinceau, dit commercial. «Il le faut bien. Le marché exige cela. Et puis, il faut bien vivre.» Depuis 2004, Kelly Wayne s?essaie aussi à la décoration intérieure. L?artiste s?est initiée à cet art que «pour le plaisir. J?aime essayer toutes sortes de choses en art.» Après un premier contrat, elle est vite approchée par certain pour de gros travaux de décoration. «C?est à partir de là que j?ai décidé de m?investir dans cette voie. Ensuite, depuis quatre mois, j?ai ouvert ma boîte de création.» La galerie de Kelly ne propose actuellement que ses créations. Elle se donne le temps de s?installer dans le paysage de Grand-Baie avant d?initier un nouveau projet pour sa galerie. «Si des artistes sont intéressés à exposer dans ma galerie, ça peut se faire.»
Publicité
Publicité
Lexpress deals logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

Lexpress deals brochure
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x