Santé publiques : Les Health Care Assistants réclament une augmentation du personnel

Avec le soutien de

La Ministry of Health Employees Union (MHEU) regroupant les Health Care Assistant (HCA) dénonce un manque de personnel dans les centres de santé publics. Le syndicat souhaite également la mise en place d’un système de rémunération pour les heures supplémentaires.

Les dirigeants de la MHEU ont animé une conférence de presse ce jeudi 21 avril au siège de la General Workers Federation (GWF) au cours de laquelle ils ont énoncé les principales revendications de cette catégorie du personnel paramédical du ministère de la Santé.

Si cette association syndicale existe depuis plusieurs années, ce n’est qu’à la fin de l’année dernière qu’elle été officiellement reconnue par les autorités, suite à une décision du Employment Relations Tribunal. Ainsi, ce nouveau syndicat commence tout juste à faire entendre la voix des Health Care Assistant.

Cette catégorie de travailleurs fait partie du personnelle paramédicale et sont appelés à assister les infirmiers dans l’exercice de leurs fonctions. Ce sont eux qui dispensent les soins de base et veillent au respect des normes d’hygiène auprès des patients hospitalisés. Ils sont particulièrement sollicités dans les cas des patients qui sont alités.

«Avec une prévalence en croissance des maladies non-transmissibles tel que le diabète et les maladies cardiovasculaires, avec, en outre, le vieillissement continu de la population, le nombre de patients alités augmentent à vue d’œil dans nos hôpitaux. Le somme de travail des HCA également», affirme le président de la MHEU, Amarjeet Seetohul.

Ainsi, les HCA se retrouvent souvent à deux, et même, dans certains cas, seul, à s’occuper d’une quarantaine de patients qui ont tous besoin de soins basiques selon les dirigeants syndicaux. «Ce sont les patients qui subissent les conséquences de ce manque de personnel», ajoute Amarjeet Seetohul.

Ce dernier est d’avis que l’objectif du ministère de dispenser un service de qualité dans les hôpitaux publics ne sera pas atteint sans le personnel nécessaire.

En ce qu’il s’agit, des heures supplémentaires, les syndicalistes expliquent que la politique actuelle consiste à rembourser l’équivalent du travail additionnel des HCA en temps libre. La MHEU estime que ce système amplifie les problèmes existants découlant du manque de personnel.

La MHEU propose, donc, au ministère de la Santé de mettre en place un système identique à celui qui est actuellement utilisé pour rémunérer les infirmiers qui font des heures supplémentaires.

Amarjeet Seetohul soutient que ce sera l’un des points principaux qui seront abordés dans le mémoire que le syndicat compte soumettre lors des consultations avec le Pay Research Bureau (PRB).

Publicité
Publicité
e-brochures.mu logo

Retrouvez les meilleurs deals de vos enseignes préférées.

e-brochures.mu icon
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x