Santé : Des contrats taillés sur mesures dans certains cas

Avec le soutien de

Le rapport de l’Audit révèle que des contrats «taillés sur mesure ont été alloués » par le ministère de la Santé à plusieurs reprises. D’autres ont été mal ficelés.

Le ministère de la Santé n’a pas respecté les procédures d’appels d’offres dans plusieurs de ses projets, selon le rapport du directeur de l’Audit, rendu public, dans l’après-midi du 5 juillet. Si d’un côté, les contrats ont été taillés sur mesure, de l’autre, certains ont été mal faits, ne respectant ainsi pas les procédures.

Parmi ces contrats mal effectués, figure celui pour les cartouches d’encre utilisées dans les imprimantes des institutions du ministère de la Santé. En effet, pour remplacer une cartouche d’encre, il faut, pour certaines imprimantes, changer les quatre cartouches, comprenant celle en couleur. «Les machines n’étaient ni efficaces, ni économiques ».

Un exemple de contrat taillé sur mesure n’est autre que celui concernant l’achat de huit machines devant servir à la distribution automatique de méthadone. Le rapport stipule que quelques Rs 7, 5 millions avaient été alloués par le Global Fund pour le financement de ce projet. Cependant, lors de l’appel d’offres lancé le 17 juin&nbsp dernier, une seule compagnie a pu répondre aux critères. « L’appel d’offre comprenait des spécifications bien précises de l’équipement qui avait été choisi après l’évaluation », mentionne le rapport. Le contrat a été alloué à Rs 7 772 822 à cette société qui a honoré la commande le 25 novembre 2010. Toutefois, au mois de mars, cinq machines n’avaient toujours pas été utilisées.

De plus, un soumissionnaire s’est vu refusé un contrat pour des voitures à cause de 7 cm de différence entre le modèle proposé et celui recommandé par le ministère de la Santé. «A cause de cette légère différence, un coût additionnel de Rs 6,9 millions a été encouru ».

Concernant le dossier Medpoint, le rapport fait ressortir qu’aucune mention de ce projet n’avait été fait dans le budget 2010. Toutefois, il révèle que la somme de Rs 144 701 300 avait été transféré sous l’item « Acquisition of Building » pour un projet d’hôpital gériatrique, le 28 décembre dernier. Il est également mentionné que le Bureau de l’Audit n’a pas été en mesure d’examiner le dossier puisque tous les documents relatifs à ce projet sont en possession de la commission anti-corruption qui mène une enquête sur ces transactions.

Autre gaspillage relevé auprès du ministère de la Santé concerne les médicaments, notamment les sirops contre&nbsp la toux (Chlorpheniramine Cough Expectorant). Au 9 juin de cette année, 979 140 flacons de ce médicament étaient toujours en stock. Le rapport affirme que 400 000 flacons, estimés à Rs 3 millions seront expirés suivant la fréquence de consommation de ce médicament en 2010, s’élève à quelques 18 000 flacons par mois.

Par ailleurs, il a également été noté&nbsp que le ministère de la Santé a pour fâcheuse habitude de faire de mauvaises estimations pour les appels d’offres. Dans certains cas, le coût estimé pour un produit était en dessus de sa valeur réelle. «Le soumissionnaire qui proposait le prix le plus faible dépassait largement la valeur estimée ». Un appareil utilisé pour effectuer des angiographies ou un autre utile pour les mammographies, sont cités comme exemples. Dans ce dernier cas, la plus faible cotation dépassait la valeur estimée par Rs 9, 5 millions par unité.

Toutefois, le ministère se justifie par le fait qu’il fait face à un manque d’effectif. «La plupart des points relevés sont le résultat d’un maque de personnel au Procurement Section. La priorité était d’avoir ce qui avaient été commandés à temps », note-t-on dans le rapport du directeur de l’Audit.

Et parmi les recommandations du directeur de l’Audit figure celle où le ministère est conseillé de se plier au règlement du Public Procurement Act afin de respecter le budget et d’en avoir pour l’argent investi.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires