Sandhya Boygah a été révoquée comme présidente du Conseil de districts du Nord

Avec le soutien de

Une présidence très brève pour Sandhya Boygah. A peine élue à la tête du Conseil de districts de Pamplemousses/Rivière-du-Rempart, le vendredi 17 décembre, qu’elle a été priée de se retirer de ses fonctions ce lundi&nbsp matin.

Face à l’intransigeance de Sandhya Boygha le couperet est tombé ce lundi 20 décembre. Alors qu’était prévue une réunion du Full Council, pour répartir les responsabilités des différents comités, elle a reçu à 10 h 15 très précisément sa lettre de révocation signée du ministre des Administrations, Hervé Aimé, pour «indiscipline».

Ce qui fait que le fauteuil de président du Conseil des districts du Nord est vacant depuis ce matin.

Interrogé par lexpress.mu, Sanjeev Chengappa-Naidu, conseiller pressenti pour être le nouveau président du Conseil des districts du Nord, a déclaré que le comité de ce matin ne s’est pas déroulé comme prévu.

«La raison pour laquelle Sandhya Boygah a été démise de ses fonctions, c’est qu’elle s’est présentée avec une minorité. Quant à moi, je suis serein et confiant que je serai élu à la présidence du Conseil car je peux compter sur le soutien de 23 conseillers», a-t-il soutenu. Avant d’ajouter qu’un nouveau vote aura lieu ce lundi 27 décembre prochain à 09h30.

En ce qui concerne le vice-président Guruduth Chuckun, tout porte à croire qu’il conservera son poste.

Pour rappel, Sandhya Boygah était sur la sellette depuis son élection vendredi dernier. Election&nbsp qui n’avait&nbsp pas fait l’unanimité auprès de certains conseillers de Pamplemousses-Rivière-du-Rempart. Sous les coups des pressions pour qu’elle remette sa démission, elle a même été admise en clinique. Le mot d’ordre avait&nbsp été donné par le gouvernement central pour que ce poste revienne à Sanjeev Chengappa-Naidu.

Par ailleurs, trois motions ont été déposées à cet effet au secrétariat du Conseil, parmi celle de Sanjeev Chengappa-Naidu, dont l’argument était que la principale concernée ne disposait pas du soutien de la majorité de conseillers.

Sandya Boygah avait été élue vendredi à une majorité de 19 voix contre 16 à Chengappa Naidu.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires