Salon international : Madagascar arbore ses richesses

Avec le soutien de

Le ministère des Mines organise le premier Salon international des mines et des hydrocarbures. Il se tiendra au mois de mai, au Centre de conférence à Ivato.

Les mines comme alternatives de développement. Tel est l''''objectif du ministère des Mines et des hydrocarbures par l''organisation du premier Salon international des mines et des hydrocarbures, qui se tiendra du 6 au 8 mai au centre de conférences international Ivato, dans la capitale malgache.&nbsp Un objectif qui sera atteint par l''attrait de nouveaux investisseurs pour renforcer la promotion auprès de projets existants et transformer les petits projets en grands.

«Cette première édition du Salon se veut être un nouveau cadre de promotion des richesses du pays et des opportunités d''affaires existantes, dans ces deux secteurs », explique Serge Andrianaivoravelona, (voir photo) directeur de cabinet du ministère des Mines, lors de la présentation du Salon, hier, à l''hôtel Colbert.

Nouvelle promotion
Dans cette optique de promotion, des rendez-vous d''affaires ainsi que des rencontres entre opérateurs sont prévus durant ces trois journées. Par ailleurs, des villages miniers, des bourses de produits et un centre de documentation seront érigés.

Comme les grands projets miniers et pétroliers, les associations minières locales, les petits exploitants et les lapidaires seront parmi les participants. Des sensibilisations ont été entamées dans les autres régions. L''Institut de gemmologie de Madagascar sera aussi présent sur les lieux pour l''authentification et la certification des produits achetés. Une journée grand public est prévue le dimanche 8 mai.

Les actions de promotion des blocs pétroliers seront remises sur les rails après avoir été suspendues. Une opportunité à saisir pour les investisseurs potentiels.

« Les ressources minières et pétrolières de Madagascar intéressent des investisseurs. Nous l''avons constaté, lors de notre passage au Salon des mines d''Indaba au mois de février, et il y a une grande affluence au ministère des Mines », avance toujours le directeur de cabinet. « Ce Salon est une occasion pour manifester leurs intérêts », poursuit-il. Le nouveau code pétrolier sera prêt lors de cet événement.

L’Express de Madagascar.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires