Salim Abbas Mamode remplacé au poste de lord-maire s’en prend à son leader Xavier Duval

Avec le soutien de

Privé du poste de Lord-maire après la protestation de Xavier Duval, Salim Abbas Mamode jure fidélité à Navin Ramgoolam et fustige le leader du Parti Mauricien Social Démocrate (PMSD).&nbsp

« J’adhère au choix du leader de l’Alliance Sociale à qui je reste fidèle. Je trouve indécent que Xavier-Luc Duval n’ait pas pris contact avec moi. Il m’a mis dans une situation confuse en contestant la désignation d’un membre de son propre parti ». Ainsi s’exprime Salim Abbss Mamode qui a été écarté du fauteuil de maire au profit de Mamade Khodabaccus.

« Je constate que l’égalité des chances n’est qu’un vain mot au sein du PMSD où il y des gens qui reçoivent tout sur un plateau alors que d’autres qui sont fidèles et travaillent&nbsp pour apporter des résultats sont délaissés » poursuit-il.&nbsp

C’est donc l’apaisement dans les relations tendues entre le Parti Mauricien Social Démocrate (PMSD) et le Parti Travailliste (PTr). Xavier-Luc Duval a pu renverser la vapeur. Mamade Khodabaccus sera le prochain Lord maire. Salim Abbas Mamode pressenti pour le poste a été écarté. Le leader des Bleus et ses lieutenants ont assisté à l’élection de Norbert Froget comme maire de Beau-Bassin-Rose Hill en attendant celle de leur secrétaire général,&nbsp à Port-Louis, le vendredi 17 décembre.

Dès l’annonce de la désignation de Salim Abbas Mamode pour le poste de lord-maire, les dirigeants du PMSD ont montré leur mécontentement. Leur choix s’était porté sur le secrétaire général par intérim du parti, le Dr Mamade Khodabaccus.

Cependant, une réunion des dirigeants du Parti Travailliste présidée par le Vice-Premier ministre, Rashid Beebeejaun, avait fait fi des instructions du leader du PMSD, Xavier-Luc Duval. Le mercredi 15 décembre, les dirigeants rouges imposent Salim Abbas Mamode à la direction du conseil municipal de la capitale. Dans l’après-midi, les élus portlouisiens sont informés de cette décision par Hervé Aimée, le ministre des Collectivités locales en présence Rashid Beebeejaun.

Douche froide dans les rangs du PMSD. Le Bureau politique bleu est convoqué en début de soirée, le même jour, pour décider de la marche à suivre. Le leader du PMSD en fait une question de principe. Il envisage de démissionner du gouvernement.

« Xavier-Luc Duval est alors persuadé que le Premier ministre ne peut ignorer ce coup fourré venant de Hervé Aimée et Rashid Beebeejaun, il décide qu’il ferait parvenir sa lettre de démission au président de la République », affirme un proche du leader des bleus.

Toutefois, le lendemain matin, Xavier-Luc Duval convoque une réunion de sa garde rapprochée, à son bureau, avant la réunion du conseil des ministres. Il lui est alors conseillé de s’y rendre et de d’évoquer le choix du Lord-maire auprès du Premier ministre.

Plus tard, on apprendra qu’une rencontre a été fixée entre le chef du gouvernement, et son allié Xavier-Luc Duval, dans l’après-midi. Auparavant, le ministre Hervé Aimée et son collègue Deva Virahsawmy, qui est aussi le secrétaire général du Parti Travailliste, sont convoqués au Bâtiment du Trésor.

Selon nos informations, c’est le chef du gouvernement qui a tranché en faveur de Mamade Khodabaccus ramenant ainsi, Xavier-Luc Duval à des meilleurs sentiments. Au PMSD, on affiche la satisfaction.&nbsp

Les Bleus&nbsp héritent, également, du fauteuil mairal au conseil municipal de Beau Bassin-Rose Hill. Comme prévu, c’est Nobert Froget qui est le nouveau maire des Villes-sœurs. Il succède à son collègue de parti, Daniel Emilien. Lovena Sowkhee a, elle, été élue adjointe au maire.

Des conseillers travaillistes, disent avoir voté à contrecœur pour l’élection de l’adjointe au maire, désignée par l’exécutif rouge. Ils disent regretter, la «nomination d’une éternelle absente aux réunions du conseil».

A Quatre Bornes la consigne d’élire une mairesse a été respectée à lettre. Le collier mairal a été offerte à Ariane Oxenham sans difficulté, même si un groupe de conseillers faisait campagne pour Devanand Beedassy. Ce dernier a été, élu adjoint-maire.

Ariane Oxenham a déjà assumé les fonctions de première magistrate de la ville de Quatre-Bornes en 2001. Elle était, alors, conseillère du Mouvement Socialiste Mauricien (MSM), élue sous la bannière de l’alliance entre son parti, le PMSD et le Mouvement Militant Mauricien. Elle est, depuis, passé au Parti Travailliste.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires