Salam Nazim

Avec le soutien de

Nazim Esoof nous a quitté. Notre ami et collègue était parti en vacances à Shanghai dimanche et y a rendu son dernier souffle.

La Chine était un pays qui l’émerveillait et un des rares de l’Asie qu’il n’avait pas encore visités. Passionné de découvertes, il avait des reportages plein la tête qu’il comptait partager dans les publications de La Sentinelle. Notamment en allant à la rencontre des habitants de l’arrière-pays. Âgé de 47 ans, Nazim Esoof a été une des fines plumes de sa génération. Enfant de Plaine-Verte, observateur de la chose politique, il a commencé sa carrière au Mauricien au début des années 90. À la rubrique société avant d’aider au supplément Mauricien Pluriel. Il abandonnera la rue St-Georges pour créer le premier magazine people, Sensations. Il rejoindra l’express en 2004.

Chroniqueur inimitable, il a été l’une des têtes pensantes de lexpress.mu, site Web dont il a été le premier rédacteur en chef. À la fois discret et taquin, il venait de rejoindre l’équipe de Web TV, après avoir collaboré à ID et l’express-dimanche. Nazim Esoof restera pour nous un magicien des mots. La rédaction présente ses plus vives sympathies à sa famille.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires