SAJ en Inde : Quatre policiers suspendus pour des manquements en matière de sécurité

Avec le soutien de

Le voyage de sir Anerood Jugnauth en Inde se révèle mouvementé pour ceux chargés de sa sécurité. Hier, samedi 27 novembre, quatre policiers ont été sanctionnés dans l’Etat de Haryana pour un incident survenu la veille.

Sir Anerood Jugnauth et son escorte devaient se rendre à une cérémonie à Bahadurgarh, une ville de l’Etat de Haryana, le vendredi 26 novembre. Selon la police, quatre policiers de son escorte ont fait preuve de laxisme concernant la sécurité du chef de l’Etat mauricien.

Selon le chef de la police du district de Jhajjar, les quatre policiers, dont un inspecteur, ont été suspendus pour avoir fait preuve de négligence alors qu’ils escortaient la Mercedes de sir Anerood Jugnauth.

Selon la police, les policiers qui étaient censés escorter la voiture de sir Anerood Jugnauth, qui venait de Delhi, se sont tout bonnement trompés de véhicule. En effet, ils ont suivi une autre Mercedes qui venait de la même direction que la voiture de sir Anerood Jugnauth.

Les policiers ont accompagné l’autre véhicule sur plusieurs kilomètres avant de se rendre compte de leur méprise. Selon certaines sources de la presse indienne, les conducteurs de la voiture du président et d’une SUV durent s’arrêter devant un établissement hôtelier pour demander leur chemin.

«Nous avons suspendu quatre policiers et nous avons ouvert une enquête pour déterminer les responsabilités», a indiqué un porte-parole de la police à la presse indienne.

Sir Anerood Jugnauth se rendait à la ville de Bahadurgarh pour recevoir, vendredi 26 novembre, le Ranbir Singh Distinguished Parliamentarian Award.

Rappelons que le mercredi 17 novembre, la visite du président de la République en Inde a été marquée par un incident avec la presse, des journalistes ayant été frappés par le service de sécurité. Ces journalistes, qui espéraient couvrir la visite de sir Anerood Jugnauth dans la région de Jamshedpur, avaient été repoussés et agressés par le service de sécurité.

Alors que sir Anerood et Lady Jugnauth s’apprêtaient à se rendre à une réception donnée en leur honneur à l’aérodrome de Sonari, les membres de la presse furent repoussés à coups de bâton. Un incident qui avait fait un blessé, un cameraman d’une télévision régionale.

«Il semble les responsables administratifs de ce district ont peur de la presse. Ils ont ainsi interdit aux médias de pénétrer dans l’enceinte de l’aérodrome», avait commenté le ministre Raja Peter.

Sir Anerood Jugnauth a reçu une décoration le dimanche 14 novembre du Kalinga Institute for Social Services (KISS), à Orissa, pour sa contribution à l’amélioration de la société.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires