SAJ : «Ramgoolam pe amenn nou ver labatwar»

Avec le soutien de

«Si Navin Ramgoolam reste, nou pou retourn enn sitiasyon pir ki avan 82.» Sir Anerood Jugnauth (SAJ) a fait escale hier à Montagne-Longue, dans le cadre de son «pèlerinage politique». «Ramgoolam pe amenn nou ver labatwar», a-t-il lancé lors du congrès organisé par le Mouvement socialiste militant (MSM).

Dans son discours, qui a duré environ 45 minutes devant quelque 250 personnes, il a fait un parallèle entre la situation en 1982 et maintenant. «Me nou ti ena vision e lespwar dan sa pep la.»

L’insécurité, selon lui, est devenue un vrai fléau. «Krim pe bese me plas dan prizon nepli ena», a-t-il lâché. Si les chiffres baissent, c’est parce qu’ils sont manipulés, soutient-il. «Avant, tous les délits sous le code pénal étaient comptabilisés. Maintenant, ils ont créé deux catégories : les crimes et les misdemeanors.» SAJ a énuméré une à une les facilités mises en place pour les petits planteurs en 2005, qui auraient été par la suite supprimées avec l’arrivée au pouvoir du Parti travailliste (PTr). Commentant la situation dans l’industrie sucrière, il a dénoncé le PTr «qui dit être avec les syndicats, mais qui a voté une loi anti-travailleurs».

Pour Pravind Jugnauth, leader du MSM, les projets infrastructurels ne sont qu’une invention destinée à voler l’argent public. «Regardez le coût initial et la somme payée pour ces projets», a-t-il martelé. Il a rappelé, entre autres, le coût de la construction de l’autopont au Caudan, passé de «Rs 125 millions à Rs 220 millions».

Revenant lui aussi sur ces projets, Joe Lesjongard, député mauve de la circonscription, a souligné la majoration «de 546 % du prix des matériaux sur le projet de toutà- l’égout des Plaines Wilhems ». L’autre représentant du MMM au congrès était Pradeep Jeeha.

Dans l’après-midi, les états-majors du MSM et du MMM s’étaient réunis à la Caverne, afin de préparer la conférence de presse qu’animeront Paul Bérenger et SAJ demain. Ils voulaient accorder leurs violons sur de nombreux sujets, notamment la réforme électorale ainsi que les&nbsp élections municipales et villageoises. Les «activités conjointes» ont aussi été discutées. «Le travail de coordination devrait s’intensifier», laisse-t-on entendre du côté des mauves.

&nbsp

Ecouter un extrait de l’intervention de SAJ à Montagne-Longue.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires