SAJ : « J’ai toujours été pour la légalisation de l’avortement et je le suis toujours »

Avec le soutien de

Le leader de l’alliance MSM/MMM se prononce en faveur de la dépénalisation de l’avortement sous certaines conditions. Sir Anerood Jugnauth l’a fait ressortir lors d’un congrès nocturne à Le Val, St-Hubert, ce jeudi 17 mai.

Alors que les dirigeants du Mouvement militant mauricien (MMM) et du Mouvement socialiste militant (MSM) hésitent encore à prendre une position tranchée sur le projet de loi pour la décriminalisation de l’avortement sous certaines conditions, le leader de l’alliance de ces deux partis a fini par faire connaître sa position. Il s’est dit en faveur d’une telle initiative aux questions de la presse à la fin de son intervention lors d’un congrès à Le Val, à St Hubert.

Sir Anerood Jugnauth a ainsi fait connaître son état d’esprit face à ce projet de loi, sans aucune ambiguïté. « Je suis pour l’avortement. J’ai toujours été pour et je le suis toujours. Je n’ai pas encore étudié le projet de loi présenté à l’Assemblée nationale mais en principe je suis pour », affirme l’ex-Président de la République.

Auparavant, sir Anerood Jugnauth avait longuement critiqué le gouvernement de Navin Ramgoolam devant quelque 400 personnes réunies dans la propriété de Bissoon Mungroo à Le Val. Ce congrès était destiné aux activistes du MMM et du MSM de la circonscription No 11.

Le leader de l’alliance MSM-MMM a repris les principaux thèmes qu’il avait développés auparavant et lors du meeting du 1er mai. Il en a profité pour fustiger le Premier ministre suite au démenti apporté par la Commission anti-corruption malgache (BIANCO) quant à l’affirmation de Navin Ramgoolam sur un enregistrement sonore impliquant un politicien mauricien dans le trafic de bois de rose à Madagascar.

L’ancien président de la République a également parlé du danger imminent auquel ferait face le pays et de l’avenir sombre auquel nous serons confrontés si Navin Ramgoolam reste au pouvoir. Il a aussi consacré une partie de son intervention à l’insécurité, à l’augmentation des crimes atroces et à la détérioration de la qualité de la vie de la population. Plus particulièrement pour ceux qui se trouvent au bas de l’échelle sociale.

Sir Anerood Jugnauth a aussi réitéré son affirmation à l’effet que le MSM serait impuissant face au gouvernement de Navin Ramgoolam sans le MMM. « Avec le MMM, nous représentons une force considérable qui pourra faire tomber le gouvernement du Parti travailliste », a-t-il conclu.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires