Séance houleuse au Parlement : Walk-out de l’opposition et du Premier ministre

Avec le soutien de

Séance houleuse au Parlement, lors de la présentation du Piracy and Maritime Violence Bill en deuxième lecture, dans la soirée du mardi 13 décembre. Des débats sur ce projet de loi qui ont vu le walk-out du Premier ministre et celui des membres de l’opposition.

Le Piracy and Maritime Violence Bill a été voté à l’unanimité avec amendement, ce mardi 13 décembre, au Parlement, en l’absence des membres de l’opposition. Au départ de l’incident : le Premier ministre qui, après avoir présenté ce projet de loi, a quitté l’hémicycle au moment où le député du Mouvement Militant Mauricien (MMM), Veda Baloomoody, prenait la parole.

Ce dernier s’est plaint du fait qu’une section de cette loi évoquant un accord entre le gouvernement et l’Union européenne à l’effet que les pirates interceptés dans l’océan Indien seront traduits en cour et emprisonnés à Maurice. Le député mauve a poursuivi en soutenant que cet accord donnerait des « privilèges VVIP » aux détenus. « A Maurice, nous aurons deux catégories de détenus », a ajouté Veda Baloomoody.

A cela, Navin Ramgoolam a demandé au député du MMM de lire l’accord au complet et de ne pas citer uniquement quelques lignes. Tandis que Veda Baloomoody a commencé à lire un paragraphe de ce document, le chef du gouvernement a tout bonnement décidé de quitter l’hémicycle sous les sifflets des membres de l’opposition. « Shame ! Shame ! » scandaient ces derniers.

Mécontent de la réaction du Premier ministre, l’opposition a, elle aussi, fait un walk-out. A la sortie du Parlement, Veda Baloomoody a continué à afficher son agacement. « C’est un accord dont l’opposition n’était même pas au courant des détails », a-t-il lâché.

La séance s’est poursuivie avec les interventions de l’Attorney General, Yatin Varma, et du ministre du Travail, Shakeel Mohamed, qui ont souligné le côté positif de ce projet de loi, présenté par le Premier ministre. Ils n’ont d’ailleurs pas manqué de critiquer le leader de l’opposition qui avait, pour sa part, émis des doutes sur l’emprisonnement des pirates à Maurice. « L’opposition a beaucoup de réserves à ce sujet », a répété Paul Bérenger.

Le Premier ministre a toutefois fait son retour dans l’hémicycle pour son summing-up, peu après le discours de Shakeel Mohamed, soit une demi-heure après son walk-out. Répondant aux critiques de l’opposition, formulées avant leur walk-out, Navin Ramgoolam s’est félicité d’un tel accord avec l’Union européenne. « Je ne crois que d’autres pays détiennent un tel accord avec l’Union européenne. Nous devrions en être fiers », a affirmé le Premier ministre.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires