Rs 1 million d’articles volés par un gang de voleurs encagoulés

Avec le soutien de

Le récidiviste Appanah Appadoo (à g.) est le cerveau de la série de cambriolages débutée en décembre. Il a sollicité l’aide de Jayraj Anthony Aujayeb (à dr.).

Ils sont passés aux aveux hier, mardi 11 mars, révélant une quinzaine de vols avec effraction dans le nord, l’est et le sud du pays. Deux récidivistes et une adolescente de 17 ans, qui sévissaient depuis décembre dernier, ont été mis hors d’état de nuire par la Criminal Investigation Division (CID) de Goodlands lundi. Le butin est composé essentiellement de bijoux, ainsi que de téléphones cellulaires, appareils photo et ordinateurs portables, estimés à Rs 1 million.

Dans moult détails, les deux hommes ont expliqué comment ils réalisaient leurs casses. À chaque fois, le même mode opératoire était utilisé : l’adolescente était envoyée en éclaireur et devait s’assurer que le propriétaire de la maison ciblée était absent pour que ses complices passent à l’acte. Les deux hommes utilisaient des cagoules pour ne pas se faire identifier par des voisins. Parmi les villages ciblés, Goodlands, Piton et Rivière-du-Rempart, entre autres.

Les cambriolages ont débuté peu après la libération de prison d’Appanah Appadoo, aussi connu comme Baloo, un récidiviste âgé de 33 ans. Cet habitant de La Clémence, Rivière-du-Rempart, avait purgé trois ans de prison pour le vol d’une voiture de la marque Honda Accord, de couleur noire, au préjudice d’une ouvrière d’usine de Petit-Raffray.

Liberté conditionnelle

Une fois libéré, Appanah Appadoo a sollicité la complicité d’un autre récidiviste, Jayraj Anthony Aujayeb, 34 ans, dit Baba, résidant à cité CHA, morcellement Roy, Bel-Air-Rivière-Sèche, pour démarrer la série de vols. Il a également embarqué sa petite amie, une adolescente de 17 ans habitant Goodlands. Cette dernière était déjà en liberté conditionnelle pour deux délits de vol avec effraction.

La CID de Goodlands, menée par le sergent Poovindren Ramasawmy, et celle de Grand-Gaube, dirigée par le sergent Krishna Nair, ont obtenu des informations à l’effet qu’Appanah Appadoo serait mêlé à ces vols. Toutefois, il est resté introuvable malgré les différents raids effectués à son domicile.

Un travail de terrain a conduit cette équipe d’enquêteurs dans le village de La Laura, St-Pierre, où se terraient les trois suspects. Vers 11 h 30 lundi, ils ont été appréhendés et la Honda Accord dissimulée sous un drap a été retrouvée.

Accusation provisoire de vol avec effraction

Prise d’un malaise après son arrestation, l’adolescente a été admise à l’hôpital, sous surveillance policière. Les deux récidivistes ont, eux, été présentés devant le tribunal de Mapou le mardi 11 mars. Ils répondent d’une accusation provisoire de vol avec effraction.

L’enquête dans cette affaire est placée sous la supervision du surintendant de police Devanand Reekoye, le Northern Division Commander. Il est prévu que ces suspects soient pris en charge ce mercredi par la CID de la Southern Division.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires