Rodrigues: Roussety pas expulsé du MR mais Von Mally agira en chien de garde

Avec le soutien de

Le Mouvement Rodriguais est, en partie, sortie de la crise qui la ronge depuis trois jours. Johnson Roussety reste membre du parti et Chef-commissaire de l’île.

«Nous avons pris la décision la plus sage qui soit. Et cela dans l’intérêt du pays et du parti». C’est en ces termes que Nicolas Von Mally, leader du Mouvement Rodrigues (MR), résume le conflit qui l’a opposé au Chef-commissaire et membre de son parti, Johnson Roussety.

Qu’est-ce qui explique ce retournement de situation? Il s’avère que Johnson Roussety est revenu en partie sur sa décision d’enlever le dossier de l’eau au commissaire Louis-Ange Perrine. Il a finalement écrit une lettre à Nicolas Von-Mally où il affirme que tout en gardant sous sa tutelle ce dossier, il ne prendra une décision qu’après les délibérations du comité pour la gestion de l’eau. «La décision de retourner le dossier de l’eau sera revue à la lumière des travaux du comité de gestion pour l’eau», écrit Johnson Roussety, en ce sens.

Expliquant sa décision de ne pas révoquer Johnson Roussety, Nicolas Von Mally dira qu’il fallait faire des compromis. «Il est vrai que Roussety a été très loin. C’est la raison pour laquelle j’ai durci le ton. Il faut savoir secouer un enfant qui fait le têtu», assure-t-il. Cependant, ajoute-t-il, il n’est pas encore totalement satisfait de la nouvelle posture de Johnson Roussety. Concernant le dossier de l’eau, il souligne qu’il reviendra sur cette question dès la première réunion du comité sur l’eau.

«Nous agirons en chien de garde pour que notre programme soit respecté», conclut-il.

Nazim ESOOF

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires