Roches-Noires: violent réquisitoire de Sir Anerood Jugnauth contre Navin Ramgoolam

Avec le soutien de

Le leader du Remake 2000 a fait une nouvelle sortie contre le Premier ministre, Navin Ramgoolam C’était à l’occasion d’une fête organisée pour les 83 ans de Sir Anerood Jugnauth (SAJ) et ses 50 ans de carrière politique, à Roches-Noires.

Oui, concède sir Anerood Jugnauth (SAJ), «le père a fait des choses pour le pays» Mais, pas Navin Ramgoolam, qui «perpétue la tradition macarena». Une centaine de personnes ont assisté, vendredi 29 mars, aux célébrations marquant les 83 ans et les 50 ans de carrière politique de SAJ au Ramsurn Hall, à Roches-Noires. Plusieurs membres de l’alliance Mouvement militant mauricien-Mouvement socialiste militant (MMM-MSM), tels Alan Ganoo et Nando Bodha, étaient également présents.

Le discours de SAJ a été particulièrement virulent à l’encontre du Premier ministre. Et, compte tenu des allégations qu’il a formulées, l’express n’a pas reproduit l’intégralité de son allocution. Il affirme que sous le gouvernement de Navin Ramgoolam, l’économie du pays est «paralysée». «Les pauvres deviennent encore plus pauvres», soutient SAJ.

Or, rappelle-t-il, quand il a pris le pouvoir en 1982, le pays avait prospéré et connu beaucoup de développements. Ce qui fait dire à l’ancien président de la République que le pays «peut aller dans la bonne direction». Mais encore faut-il se débarrasser du gouvernement en place. Au cas contraire, «beaucoup devront quitter le pays à cause du manque de travail».

Pour SAJ, «le Parti travailliste (PTr) mène le pays vers la dérive». Lui se dit persuadé que «les élections arrivent. Paul et moi apporterons le changement comme en 1982». Il s’est dit confiant que Paul Bérenger sera présent pour le rassemblement du 1er Mai. D’ailleurs, Alan Ganoo, qui a également pris la parole à cet événement, a, lui, laissé entendre qu’il remplacera le leader du MMM «pour seulement deux à trois semaines».

Lors de son allocution, Pravind Jugnauth a, pour sa part, assuré que le traitement de Paul Bérenger, en France, se passe bien. «Très vite, il sera parmi nous.» Et, «le MMM et le MSM nettoieront le pays. C’est un tsunami qui déferlera sur le gouvernement. On en a déjà eu un aperçu avec les élections régionales».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires