Reza Issack sur le dossier du hadj: «Je suis devant un mur au gouvernement»

Avec le soutien de

Ni la démarche, ni les propos de Reza Issack, ne plairont à la majorité. Sur le dossier du Hadj, dont il a souvent dénoncé les irrégularités, le Private Parliamentary Secretary (PPS) est allé déposer devant l’ICAC dans l’espoir d’entamer une enquête une bonne fois pour toutes.

Le député rouge annonce de manière emphatique qu’il ne pouvait plus se contenter de la rhétorique. «Vu la situation, vu les injustices, vu les irrégularités autour de la gestion du dossier du hadj et vu également qu’au niveau du gouvernement, je suis devant un mur, je me suis rendu à la Commission anti-corruption(ICAC),» a déclaré Reza Issack.

Le député de la majorité, connu pour ses prises de position dérangeantes pour le pouvoir, a passé près d’une heure dans les locaux de l’ICAC, lundi 29 avril, pour dénoncer la manipulation de la liste prioritaire des pèlerins lors du pèlerinage de l’année dernière.

Initialement, 2 000 visas devaient être délivrés pour Maurice. Le gouvernement saoudien devait toutefois restreindre ce nombre à 1 300. Le Centre Culturel Islamique a décidé que priorité sera accordée aux 1 300 pèlerins ayant fait une demande de visa. Mais pour Reza Issack, cette liste n’a pas été respectée. «J’ai donné des faits et des pistes aux enquêteurs. Notamment le cas d’une famille dont la mère qui devait partir avec son époux, son fils et sa belle-mère souffrante. Le jour du départ, elle apprend qu’elle est la seule à n’avoir pas eu de visa. Cela a provoqué une confusion totale,» dénonce le député travailliste.

En allant à l’ICAC, le PPS n’égratigne pas que les responsables du Centre Culturel Islamique, mais aussi des collègues ministres, dont celui de la Culture, Mukeshwar Choonee également responsable du centre. Les ministres, Abu Kasenally et Rashid Beebeejaun, ont tous deux, d’une manière ou d’une autre, eues un lien avec l’organisation de pèlerinage à la Mecque.

«Qui protège qui ?» se demande le député rouge.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires