Retombées du reportage de M6 : la mère du prétendu « Pablo Escobar » dénonce un parrain

Avec le soutien de

Franco Edouard, dit Babylone, a été agressé par un gang de gros bras mené par un récidiviste maintes fois arrêté par la police pour trafic de drogue. C’est ce qu’en pense la mère de celui qui a prétendu être le « Pablo Escobar » d’un faubourg de la capitale dans le reportage télévisé sur la chaîne M6.

C’est un sentiment de peur qui anime les habitants du complexe NHDC de Baie-du-Tombeau, depuis que Franco Edouard, dit Babylone, a été sauvagement agressé dans la nuit du lundi 23 janvier. Il s’était donné le sobriquet de « Pablo Escobar », dans l’émission Enquête Exclusive diffusée à Maurice sur M6, quelques minutes plus tôt.

Agé de 31 ans, Franco Edouard est connu dans les faubourgs de Port-Louis. Une réputation, forcément mal vue par la mère de ce soudeur. Cette dernière soupçonne qu’un videur, arrêté dans plusieurs trafics de drogue, dont du Subutex, aurait commandité l’agression de son fils.

Un peu réticente à nos questions, elle dit ne pas être au courant de ce reportage dans lequel Franco Edouard prétend être celui qui contrôle le trafic d’héroïne et de Subutex dans un quartier proche de Baie-du-Tombeau. « Ce jour-là, je regardais un téléfilm sur la chaîne de télévision nationale. Ce n’est pas la première fois que des menaces de mort ont été proférées à l’encontre de mon fils. Il faut avouer que je n’ai pas toujours apprécié ceux avec qui Franco passait ses journées », ajoute-t-elle.

Selon elle, son fils est passé à deux doigts de la mort il y a environ quatre ans, après avoir reçu des menaces de ce même gang de gros bras. « Si les amis de Franco n’étaient pas là pour lui, il serait peut-être déjà mort », confie-t-elle.

Depuis cet incident, personne n’ose dénoncer qui que ce soit, par peur des représailles. « Nous ne savons rien », s’empressent de dire les voisins. Des jeunes qui ont passé leur après-midi à jouer au football sur l’asphalte fuient à la vue des journalistes, tandis que d’autres s’enferment chez eux.

Une voisine, qui a tenu à garder l’anonymat, relate, pour sa part, avoir assisté à une scène « terrifiante » devant sa maison. « J’ai vu le diable en personne en voyant celui qui a agressé Franco… Franco est quelqu’un de très jovial et qui aime aider les gens. Bien évidemment, nul n’est parfait et nous avons tous nos petits défauts », ajoute cette habitante de la NHDC.

Le videur, qui est accusé d’avoir envoyé « Pablo Escobar » aux soins intensifs a souvent été dans l’actualité. En 2008, il avait été appréhendé avec 25 plaquettes de Subutex. Il est aussi à la tête d’un groupe de gros bras qui prêtent leurs services comme videurs aux boîtes de nuit et autres maisons de jeux.
&nbsp
&nbsp



&nbsp&nbsp
&nbspLes dernières reactions
&nbsp
Retombées du reportage de M6 : la mère du prétendu « Pablo Escobar » dénonce un parrain
&nbsp
Par:-Ouyouf Jan 25, 2012
&nbsp
Et certains journalistes bien avisés trouvaient que le sujet était traité de manière superficielle!!! Brillants, nos journalistes...&nbsp
&nbsp
&nbsp
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires