Restructuration de la DBM: l’État sera actionnaire minoritaire

Avec le soutien de
Les locaux de la DBM. Elle devrait eêtre remplacée par une banque des PME.

Les locaux de la DBM. Elle devrait eêtre remplacée par une banque des PME.

Le gouvernement sera actionnaire minoritaire dans la banque des PME appelée à remplacer la Development Bank of Mauritius (DBM). C’est ce qu’a confirmé le ministre des Finances, hier, à l’Assemblée nationale. Les partenaires stratégiques indiens détiendront la majorité des actions pour que la nouvelle entité ne soit pas «un corps para-étatique». Les choses devraient se concrétiser d’ici à six mois.

 
Selon les informations de l’express, les deux partenaires stratégiques avec lesquelles la DBM est en négociations sont la Bank of Maharashtra et la Small Development Bank of India. Le ministre des Finances, qui répondait à une interpellation du député Kee Cheong Li Kwong Wing, n’a cependant pas mentionné de nom. Il s’est contenté de dire que les partenaires étaient «deux consortiums de l’Inde» qui apporteraient leurs expertises dans ce domaine.
 
Le Grand argentier a reconnu que la création de cette banque, annoncée lors de son premier exercice budgétaire en 2012 «a pris plus de temps que prévu». Selon ses explications, le ministère des Finances a eu du mal à trouver le partenaire idéal.
 
Une fois créée, la nouvelle banque pourra étendre ses services, pour inclure des possibilités pour les micros PME d’avoir des comptes à découvert. La moitié des activités de la banque des PME sera ainsi consacrée aux micros PME. L’actionnariat majoritairement privé permettra de corriger une faille structurelle dans la DBM. Selon Xavier-Luc Duval, cette institution, qui ne détient pas de licence de banque commerciale, ne peut lever des fonds à partir des dépôts de ses clients. Elle doit donc emprunter.
 
Le ministre des Finances a assuré qu’aucun employé ne sera contraint à opter pour le VRS. Actuellement, la DBM en compte 252. Leurs rémunérations pour 2013 ont été de Rs 122 millions. Durant cette même année, la DBM a accordé des prêts de Rs 392 millions à plus de 3 000 bénéficiaires. À ce stade, il reste à ces derniers à rembourser Rs 366 millions. Aucune de ces dettes n’a été rayée.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires