Renvoi des élections municipales : le MMM crie au viol de la démocratie

Avec le soutien de

Le Mouvement militant mauricien (MMM) ne cache pas son «énorme déception» après avoir appris que les élections municipales n’auront pas lieu avant la fin de cette année.

Pour le secrétaire général du MMM, Rajesh Bhagwan, le gouvernement a peur de perdre ces élections si elles étaient tenues maintenant. «Je trouve cela antidémocratique. Nous nous élevons contre cette décision et nous aurons l’occasion de faire entendre notre voix au Parlement prochainement», ajoute-t-il. Rajesh Bhagwan révèle également que la campagne des mauves pour les élections municipales a déjà commencé.

«Repousser les élections au-delà de cinq ans constitue un viol de la démocratie, d’autant plus qu’il y a beaucoup de problèmes dans plusieurs mairies, c’est une énorme déception pour nous», a fait ressortir, de son le député mauve Aadil Ameer Meeah.

Le ministre des Administrations régionales, Hervé Aimé, a annoncé, hier jeudi 18 novembre, que les élections municipales ne se tiendraient pas cette année. Il avait ajouté, par contre, que chaque municipalité élira son maire avant la fin de novembre. Selon le ministre, ce renvoi est nécessaire car il faut attendre que le nouveau Local Government Act soit présenté au Parlement et entre en vigueur.

«Mon ministère travaille actuellement sur l’amendement du Local Government Act. Ce qui fait que le mandat des conseillers municipaux sera étendu jusqu’en 2011», devait ajouter le ministre.



&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires