Renvoi des élections municipales : la Cour suprême appelée à statuer

Avec le soutien de

Le renvoi des élections municipales est-il anticonstitutionnel ? La Cour suprême sera invitée à se prononcer sur la question.

Un affidavit en ce sens sera présenté lundi, au nom du Front commun des travailleurs sociaux (FCTS), par Me Ravi Ratnah, avocat et Me Kaviraj Buckoree, avoué. Et cet après-midi, cette organisation organise une manifestation pacifique contre le renvoi des élections municipales.

Prévues pour octobre 2010, les municipales avaient été renvoyées en raison des amendements qui devaient être apportés aux lois sur les administrations régionales, selon le gouvernement. Or, le FCTS estime que ces deux renvois successifs représentent une atteinte à la démocratie et violent la Constitution.

Le FCTS veut ainsi faire pression pour que le Premier ministre ordonne l’organisation des élections municipales avant la fin de l’année. Le scrutin devrait définitivement avoir lieu avant décembre, «mais on reste dans le flou», laisse entendre Salim Murthy. Il soutient que c’est à la commission électorale de décider de la date des élections municipales. «Il faut donner aux institutions, le droit de fonctionner comme dans toutes les grandes démocraties. Ce n’est pas au Premier ministre de fixer la date des élections», souligne-t-il.

Salim Murthy sera à la tête de la manifestation pacifique, cet après-midi. Les manifestants se réuniront d’abord au Square Khadafi, à Plaine-Verte, à partir de 18 heures. Et de là, munis de pancartes, ils marcheront jusqu’à la mairie de Port-Louis. Le chef de file du FCTS fait un appel aux politiciens, organisations non gouvernementales et aux forces vives attachées à la démocratie de venir les soutenir.

&nbsp

Marc ATCHIANE

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires